Nouveau contrat de travail à Hydro-Sherbrooke

Les quelque 110 employés d'Hydro-Sherbrooke sont les premiers employés de la... (Archives La Tribune, Frédéric Côté)

Agrandir

Archives La Tribune, Frédéric Côté

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Les quelque 110 employés d'Hydro-Sherbrooke sont les premiers employés de la Ville de Sherbrooke à renouveler leur convention collective. Ils ont entériné, lundi en assemblée générale, l'entente de principe qui était intervenue le 12 mai.

Les employés ont voté à 95 % par scrutin secret en faveur d'un contrat de cinq ans qui couvre les années 2014 à 2018. Ils obtiennent des hausses salariales de 2 % par année assorties d'une clause d'indexation maximum de 0,5 % pour les trois dernières années en fonction de l'indice des prix à la consommation. Les primes de soir et de nuit, comme les allocations de repas, ont aussi été améliorées.

En contrepartie, la Ville de Sherbrooke obtient des gains de productivité, notamment en lien avec une plus grande flexibilité de la main-d'oeuvre pour l'installation des compteurs à radiofréquences et pour les projets spéciaux.

« Cette nouvelle convention collective a été négociée en 21 séances et dans un climat respectueux et constructif. Nous sommes heureux d'avoir obtenu que les employés temporaires soient couverts par les assurances collectives », a réagi par communiqué Muriel Masse, conseillère syndicale au SCFP.

L'entente a été entérinée par les élus lundi soir au conseil municipal.

« Huit syndicats à la Ville de Sherbrooke sont en négociation. La convention collective était échue depuis le 31 décembre 2013. C'est une entente à la satisfaction de deux parties », a commenté le maire Bernard Sévigny.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer