Fibrose kystique: une marche destination guérison

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Gabriele Roy
La Tribune

(SHERBROOKE) La fibrose kystique (FK) est la maladie génétique mortelle la plus répandue chez les enfants et les jeunes adultes au Canada. Dans le cadre du mois de la sensibilisation à la fibrose kystique, Fibrose kystique Québec organise une marche symbolique pour réclamer du gouvernement le dépistage néonatal.

En effet, Québec est la seule province et la seule juridiction en Amérique du Nord à ne pas l'offrir en dépit du fait que c'est au Québec que l'on retrouve la plus forte prévalence de la maladie sur le continent.

«La fibrose kystique est une cause qui a énormément de difficulté puisqu'elle n'est pas assez connue», mentionne l'une des organisatrices, Valérie Garneau. «La maladie est mortelle. Il n'y a pas encore de remède ni de cure, donc nous n'avons toujours pas réussi à atteindre notre objectif premier qui est de guérir la maladie.»

Comme il est mentionné sur le site web de Fibrose Kystique Québec, la FK est en fait une maladie génétique mortelle qui touche différents organes, mais surtout les poumons. Un traitement fréquent par antibiotiques est nécessaire chez les personnes atteintes afin de maîtriser l'infection pulmonaire. Au niveau du système digestif, elles ont quotidiennement besoin d'enzymes pour améliorer l'absorption de la nourriture et profiter de l'apport calorifique.

Le dimanche 31 mai, des centaines de marcheurs seront attendus à 10 h 30 au parc Jacques-Cartier, à l'occasion de la marche Destination guérison de CARSTAR pour Fibrose Kystique Québec. Les marcheurs sont invités à se former une équipe et à s'inscrire en ligne dès maintenant ou au parc, la journée même de la marche. Il y a un montant d'inscription de 10 $ par équipe et un objectif financier d'un minimum de 1000 $.

«C'est une journée très familiale. Il y a des jeunes qui participent à la marche en suivant leurs parents à vélo, il y a des jeux gonflables sur place et on invite tous les gens à amener leur pique-nique pour rester diner dans le parc après la marche.» Les équipes feront le tour du Lac des Nations d'une durée de 1 h 30. Le président d'honneur de l'événement, l'ancien hockeyeur Stéphan Lebeau, sera également présent.

Ce sont six marches qui auront lieu au Québec, plus précisément le 30 mai à Gatineau, le 31 mai à Québec, Sherbrooke, Chicoutimi et Clermont et le 7 juin à Montréal. L'objectif financier pour l'ensemble du Québec est de 300 000 $ et celui de l'Estrie est de dépasser la somme de 5000 $.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer