Insuffisance cardiaque: des élèves de Mitchell-Montcalm impliqués dans une recherche

Le Dr Frédéric Dallaire, cardiologue pédiatre au CIUSS... (Imacom, Jessica Garneau)

Agrandir

Le Dr Frédéric Dallaire, cardiologue pédiatre au CIUSS de l'Estrie - CHUS, examine les résultats du test physique d'Alexia Laroche, une élève de secondaire 5 observée par l'inhalothérapeute Mario Geoffroy pendant l'exercice.

Imacom, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Gabrièle Roy
La Tribune

(SHERBROOKE) L'insuffisance cardiaque est une maladie grave, potentiellement mortelle, surtout en l'absence d'un traitement adéquat. Une équipe de chercheurs du Centre de recherche du CHUS (CRCHUS) s'est donné le défi de comprendre l'effort physique des enfants dans le but de mieux diagnostiquer l'insuffisance cardiaque.

«Deux enfants peuvent avoir l'air d'une même forme physique lorsqu'ils sont au repos, mais c'est seulement en stressant leur coeur qu'on voit s'il y a des anomalies cardiaques», précise le Dr Frédéric Dallaire, cardiologue pédiatre au CIUSSS de l'Estrie - CHUSS, aussi professeur à l'Université de Sherbrooke et chercheur au CRCHUS.

Au lieu d'inviter les jeunes à se déplacer pour participer à cette recherche, les chercheurs ont décidé d'aller à la rencontre d'élèves volontaires de l'école secondaire Mitchell-Montcalm de Sherbrooke pour une période de deux semaines.

Grâce à la collaboration de la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke, des enseignants et des élèves, les chercheurs disposent d'un local où ils peuvent effectuer leurs tests. Les élèves volontaires qui ont fait signer le document de consentement par leurs parents sont donc libérés durant la période d'éducation physique et peuvent prendre part à la recherche en effectuant des tests physiques.

«J'ai décidé de participer à ces tests parce que c'est un beau défi et ça me permet d'en savoir plus sur ma santé», dit l'élève de 5e secondaire, Alexia Laroche.

Après s'être préparée et avoir répondu à quelques questions du médecin, Alexia devait pédaler sur un vélo stationnaire pendant un peu moins de 10 minutes. Durant l'effort physique, les électrodes collées à elle ainsi que le masque qu'elle portait ont envoyé plusieurs données sur les écrans que lisaient attentivement les chercheurs. C'est en grande partie l'adaptation du coeur à l'effort physique qui a été calculée de multiples façons.

«Le problème c'est qu'il n'est toujours pas clair comment se comporte le système cardiovasculaire à l'effort chez les enfants.»


Comme l'expliquait le Dr Dallaire, «le problème c'est qu'il n'est toujours pas clair comment se comporte le système cardiovasculaire à l'effort chez les enfants. La normale des résultats qu'on devrait obtenir avec un test comme celui-ci est mal connue». Le but de cette étude est donc d'avoir une vue d'ensemble selon différents âges, sexes et formes physiques, pour ensuite être capable de diagnostiquer plus rapidement les enfants ayant un problème d'insuffisance cardiaque.

Pour pouvoir bâtir le portrait général du comportement du système cardiovasculaire chez les jeunes de 12 à 17 ans, les chercheurs ont besoin de 350 personnes, plus précisément 30 jeunes par groupe d'âge et de sexe. Ils travaillent en collaboration avec le Centre hospitalier de l'Université Laval (CHUL), qui a accepté de prendre part à leur recherche. C'est pour l'instant une centaine de tests qui ont été effectués.

Comme il est mentionné sur le site internet de la Fondation des maladies du coeur et de l'AVC, près de 3000 enfants meurent d'insuffisance cardiaque chaque année en Amérique du Nord.

Voilà donc pourquoi les chercheurs invitent tous les gens qui correspondent aux critères de sélection, soit être âgé entre 12 et 17 ans, être en santé et avoir l'autorisation parentale, à communiquer avec l'un des chercheurs et gradué du programme de recherche sciences de la santé de l'Université de Sherbrooke, Samuel Blais, au 819 346-1110 poste 70529.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer