Tous pour Nicole!

Les copropriétaires du Restaurant Demers Serge Lemieux et... (IMACOM, René Marquis)

Agrandir

Les copropriétaires du Restaurant Demers Serge Lemieux et Nancy Duchesne entourent une de leurs employées, Nicole Curadeau, qui lutte contre le cancer. Toute l'équipe du restaurant organise lundi soir un souper spaghetti pour la soutenir dans son combat.

IMACOM, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Sherbrooke) Il y a quatre ans, Nicole Curadeau a commencé à travailler comme serveuse au Restaurant Demers. Elle ne se doutait alors pas qu'elle s'y ferait non seulement un beau réseau de collègues, mais aussi une deuxième famille et même des alliés dans sa lutte contre le cancer.

Le 15 décembre, Mme Curadeau a reçu un diagnostic de cancer du poumon. Le mois suivant, elle subissait une opération pour enrayer la maladie. Malheureusement, elle devrait composer quelques mois plus tard avec une récidive au cerveau, et une deuxième opération.

Comme ses trois mois d'assurance chômage étaient écoulés et que son chèque d'assurance invalidité pourrait mettre plusieurs mois à arriver, l'équipe du Restaurant Demers a décidé de lui donner un bon coup de main en organisant un souper-bénéfice, qui se tiendra lundi soir.

« On avait fait quelques collectes à l'interne avant, mais on a eu l'idée vendredi [le 15 mai] matin d'organiser un souper spaghetti, et dès l'après-midi on a distribué à nos employés des billets à coup de 10. À un certain moment, les gens venaient les chercher eux-mêmes pour en vendre! » relate la copropriétaire de l'endroit, Nancy Duchesne.

Une liste a également été affichée sur le mur pour avoir des employés bénévoles lors de cette soirée, histoire que l'entièreté de l'argent recueilli avec la vente de billets aille à Mme Curadeau, pas seulement les profits. « Les employés ont été volontaires en si grand nombre qu'on devra faire des rotations! » lance Mme Duchesne en riant.

« On a toujours été tissés serré. On pensait que ça allait bien aller, mais pas autant! C'est vrai qu'on est une petite famille, et pas juste les employés, les clients aussi », poursuit-elle.

Des clients en or

Nicole Curadeau est très aimée de sa clientèle, souligne la copropriétaire. À preuve : lorsqu'elle a dû déménager dernièrement, les propriétaires de Déménagement Roy Martineau, qui font partie de ses clients, lui ont offert son déménagement. « Ça donne vraiment de la force quand tout le monde espère ton retour. Parfois, les gens s'arrêtent et viennent prendre une marche avec moi même quand je ne peux plus beaucoup marcher, ils prennent temps d'arrêter chez moi...

« J'ai travaillé toute ma vie dans la restauration et je n'ai jamais vu ça », dit Mme Curadeau.

Toute cette aide est évidemment la bienvenue dans cette période qui comporte de nombreux défis. « C'est vraiment un coup quand tu l'apprends. Tu n'as pas d'armes contre le cancer, tu peux bien dire que tu veux te battre, mais tu es tout nu. »

Tranquillement, on réussit à se munir d'armes. Par exemple un réseau de soutien fort, comme le sont les 80 employés du Restaurant Demers. « Je ne me suis jamais sentie comme la grand-mère ici, j'étais leur chum! Je n'étais pas une fille de l'est, mais maintenant, je reste dans l'est, et si Dieu le veut, je vais revenir travailler ici. »

Au moins 200 personnes sont attendues lundi soir pour le souper-bénéfice. Et il y a encore de la place : on peut appeler au Restaurant Demers pour réserver au 819 564-2811.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer