Début des travaux de démolition l'ancien Relais St-François

Les très attendus travaux de démolition de l'ancien... (Imacom, Jessica Garneau)

Agrandir

Les très attendus travaux de démolition de l'ancien relais Saint-François ont débuté. La machinerie lourde a commencé à éventrer ce qui était autrefois un centre pour délinquants.

Imacom, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(SHERBROOKE) Après des années d'attente, ça y est, la démolition des très délabrés locaux de l'ancien Relais Saint-François a débuté. Les automobilistes empruntant l'autoroute 410 ont pu voir apparaitre de la machinerie lourde affairée à arracher des murs de l'ancien centre pour délinquants.

Il va sans dire que les travaux étaient largement attendus. La démolition de l'ancien Relais Saint-François devait être complétée au plus tard en janvier 2015, annonçait-on l'automne dernier.

La Tribune rapportait que le propriétaire du terrain et du bâtiment, Gestion Immobilière Santi, projette d'amorcer la construction de son projet Place de la source en 2015.

Une approbation du gouvernement du Québec en lien avec les infrastructures souterraines était nécessaire pour procéder à la démolition. On parlait de deux semaines de travaux pour que la démolition soit complétée.

Rappelons que la demande de certificat d'autorisation de démolition a été approuvée le 11 janvier 2010. Deux incendies criminels qui s'apparenteraient à des gestes de vandalisme ont éclaté en 24 heures dans un bâtiment adjacent à l'édifice principal en octobre dernier.

Le projet Place de la source comptera 55 unités d'habitation, dont 24 maisons unifamiliales. Il verra le jour le long d'une rue qui sera construite à l'angle des rues Charles-Hamel et Auguste-Dubuc et qui se terminera par un rond-point.

Les lots à construire sont situés sur un terrain de 400 000 pieds carrés situé entre l'ancien Brico Max et le plateau Saint-Joseph. Plusieurs lots auraient déjà trouvé preneur. Le prix des maisons démarrerait à 225 000 $.

Pour respecter les normes sonores de 55 décibels exigées dans le nouveau développement, le promoteur entend construire cinq bâtiments de quatre maisons de ville de trois étages parallèlement à l'autoroute 410. Ils agiront à la manière d'un mur coupe-son en absorbant les bruits pour l'ensemble du quartier. Ces résidences seront reliées entre elles par une palissade d'une hauteur maximale de 4,2 mètres.

Le projet Place de la source est évalué à 15 millions $ et devrait s'échelonner sur trois ans.

- Avec Jonathan Custeau

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer