Les citoyens de Deauville sont rassurés par la CMQ Railway

Anne LeBel,... (Imacom, Julien Chamberland)

Agrandir

Anne LeBel,

Imacom, Julien Chamberland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Les citoyens du secteur de Deauville sont sortis satisfaits de la rencontre avec la Central, Maine & Quebec (CMQ) Railway qui se tenait hier à l'hôtel de ville de Sherbrooke. Si les nuisances liées aux activités de transbordement près des rues des Riverains et du Trianon ont diminué, ils espèrent que la situation continuera de s'améliorer.

«Ça s'est amélioré. On peut dire qu'on avance. Il y a des progrès. Ce qu'on nous dit, c'est qu'on continuera de faire des efforts pour que la situation actuelle devienne permanente. Nous avons fait des gains. Il y a beaucoup d'ouverture de la CMQ. Ils sont vraiment en mode solution. Maintenant, les conducteurs de train recevront la consigne d'éteindre les locomotives quand ils sont en attente pour qu'un autre train utilise la voie», a expliqué Anne LeBel, porte-parole des citoyens.

La conseillère du district, Diane Délisle, a énuméré les améliorations apportées dans les six dernières semaines. Entre autres, le bruit a cessé entre 19 h et 7 h. «C'était le plus insupportable pour les citoyens. Il y a aussi moins de wagons stationnés en permanence le long de la voie. Quand il y en a, c'est exclusivement pour les besoins d'une entreprise de Magog. Ils en laissent plus à Farnham. Quand les wagons sont laissés sur les rails, ils sont vides.»

Mme Délisle se disait satisfaite de la rencontre, à laquelle prenaient aussi part le directeur de l'exploitation de la CMQ, Ryan Ratledge, et le directeur général adjoint à l'optimisation et à la sécurité publique de la Ville de Sherbrooke, Gaétan Drouin.

«Je suis très contente. Ça s'est passé dans un esprit positif. M. Ratledge a pris l'engagement de continuer de travailler dans le sens dans lequel nous sommes partis. Il continue d'essayer de transiger avec le Canadien Pacific parce qu'ultimement, il vise à ne plus utiliser la voie d'évitement à Deauville. Pour ce faire, il faudrait s'entendre avec le CP au centre-ville, près du lac des Nations. Il a également pris l'engagement de réparer la voie ferrée à quelques traverses à Deauville.»

M. Ratledge était heureux de constater que les citoyens reconnaissaient les efforts de sa compagnie. «Il est vrai que le volume du transport a diminué en raison de la température. Cet automne, peut-être qu'avec l'augmentation du trafic, ça redeviendra problématique, mais nous n'attendrons pas que ça se produise pour chercher des solutions», a-t-il mentionné en précisant que les wagons qui circulent ces jours-ci contiennent majoritairement du sel.

Gaétan Drouin se disait lui aussi rassuré. «Ce sont toujours des solutions temporaires, mais ce qui me rassure, c'est que les citoyens notent une nette diminution des désagréments. Il y a des wagons-citernes qui peuvent être identifiés avec des matières dangereuses, entre autres pour le propane, mais l'entreprise nous mentionne que ce sont des wagons vides qui sont laissés sur les voies. Ils peuvent toutefois être pleins lorsqu'ils circulent. Éventuellement, les activités devraient être concentrées au centre-ville dans la gare de triage aménagée pour ça. Est-ce que c'est le meilleur endroit? Je dirais que non. Au moins, le site est clôturé, sécurisé et prévu à cet effet. C'est beaucoup mieux pour nous que de faire les activités à Deauville, près du lac Magog.»

Enfin, Ryan Ratledge ajoute que la CMQ effectue les inspections nécessaires sur les chemins de fer au moins une fois par semaine. «Nous procédons aussi à des espèces de rayons X des rails. En attendant, nous circulons plus lentement. Notre objectif est d'avoir des chemins de fer dans l'état qu'ils devraient être.»

Une nouvelle rencontre avec les citoyens pourrait avoir lieu à la fin de l'été ou au début de l'automne. Les médias n'avaient pas été invités à la réunion hier.

jonathan.custeau@latribune.qc.ca

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer