Le ruisseau Dodds sera protégé

Le projet résidentiel du Boisé des Ruisseaux, dans le prolongement de la rue... (Photo tirée de Facebook)

Agrandir

Photo tirée de Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Le projet résidentiel du Boisé des Ruisseaux, dans le prolongement de la rue d'Irlande, au sud de la rue de l'Illinois, près de l'école du Touret, pourra voir le jour. Le projet a reçu l'aval du conseil municipal, hier, dans une forme qui permettra de protéger le ruisseau Dodds.

Rappelons que les Amis du ruisseau Dodds avaient milité pour la protection complète du ruisseau en intervenant au conseil municipal et en faisant signer une pétition en ligne.

Le promoteur Raymond Élias pourra procéder à l'aménagement de 25 lots pour la construction de résidences unifamiliales à condition d'obtenir un certificat d'autorisation du ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques. Il a toutefois accepté de céder un lot de 1441 mètres carrés en compensation pour la destruction de milieux humides et 16 356 mètres carrés comme milieu naturel à protéger là où se trouve le ruisseau. Cette superficie correspond à approximativement 37 % du terrain que possédait le promoteur.

« Ce dossier se conclut d'heureuse façon, puisque le promoteur donne huit fois l'espace qui aurait été nécessaire pour l'aménagement d'un parc. Ce sont des terrains cédés sans condition », fait valoir la présidente du comité consultatif d'urbanisme Nicole Bergeron.

En septembre dernier la firme Exp avait réalisé une étude écologique qui révélait la présence de cinq milieux humides de valeur écologique faible ou très faible sur le terrain en question. Quatre espèces floristiques à statut particulier ont été identifiées, mais elles sont toutes situées dans une zone à l'abri du développement.

Le conseiller du secteur, Jean-François Rouleau, accueille favorablement l'entente qui est intervenue. « Ce n'est pas la perfection totale, mais ce que le promoteur a donné est huit fois supérieur à ce que d'autres donnent. Certains membres du comité de travail avec les citoyens étaient très heureux. C'est un avancement respectueux. On a rarement vu un promoteur donner 37 % de son terrain à la ville de Sherbrooke. Ça nous donne maintenant un accès au parc Galt et le don du promoteur sera ajouté aux 35 hectares que la Ville avait déjà acquis derrière l'école du Touret. C'est un gain notable et important. »

La forêt protégée à cet endroit aura donc la superficie de 49 terrains de soccer olympiques.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer