Procédures contre Postes Canada : Sherbrooke n'embarque pas

Le maire de Sherbrooke n'a pas l'intention de se joindre aux maires des villes... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Chloé Cotnoir</p>
Chloé Cotnoir
La Tribune

(SHERBROOKE) Le maire de Sherbrooke n'a pas l'intention de se joindre aux maires des villes de Montréal, Laval et Longueuil qui ont entamé des procédures pour contester devant le tribunal la fin de la livraison du courrier à domicile.

«À Montréal, il y a eu des bévues. Dans certains quartiers, Postes Canada a commencé à déployer les boîtes postales communautaires sans consulter les élus et quand les déneigeuses sont arrivées pour passer, les boîtes ont été endommagées», explique Bernard Sévigny.

À Sherbrooke, Postes Canada n'a toujours pas procédé à l'installation de nouvelles boîtes postales communautaires.

En mode « attente »

«Comme on n'a pas eu de déploiement encore à Sherbrooke, on va regarder ça aller pour le moment», indique le maire.

M. Sévigny rappelle que la Ville de Sherbrooke a adopté une résolution en avril pour demander un moratoire sur l'implantation des nouvelles boîtes postales.

Selon les maires Denis Coderre, Marc Demers et Caroline St-Hilaire, Postes Canada outrepasse sa compétence en mettant carrément fin à la livraison du courrier à domicile. Comme le Syndicat des travailleurs des postes, ils soulèvent également la question de l'accessibilité pour les personnes âgées et à mobilité réduite. Ils relèvent aussi des problèmes de sécurité des lieux, de propreté et d'entretien des boîtes communautaires.

«Nous partageons les mêmes préoccupations», assure M. Sévigny.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer