Le trottibus, une façon sécuritaire de se rendre à l'école

L'école primaire de la Maisonnée a connu un fort succès, hier, à la première... (La Tribune, Gabrièle Roy)

Agrandir

La Tribune, Gabrièle Roy

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Gabrièle Roy
La Tribune

(SHERBROOKE) L'école primaire de la Maisonnée a connu un fort succès, hier, à la première journée du projet trottibus, aussi appelé l'autobus qui marche, une initiative des parents de l'Organisme de Participation des Parents (OPP).

Ce projet a pour but premier de permettre aux élèves de se rendre de la maison à l'école, et ce, de façon sécuritaire et encadrée avec des bénévoles formés.

Il y aura seulement un trajet trottibus offert pour l'année scolaire 2014-2015. En raison du nombre restreint de bénévoles, soit deux mamans, le point de départ se fera au coin des rues Magloire et Pérodeau, et suivra la rue Magloire jusqu'à l'école de la Maisonnée. Comme l'explique l'une des mères organisatrices, Isabelle Arseneault, « les jeunes qui désirent se joindre à la marche peuvent nous attendre aux intersections de la rue Magloire et lorsqu'on arrive, marcher avec nous jusqu'à destination ».

Ce projet pilote sert pour l'instant à voir l'intérêt des élèves, parents, et bénévoles. « Plus de 15 élèves se sont joints et il y a même deux jeunes à vélo qui nous ont suivis jusqu'à la Maisonnée, raconte Mme Arseneault d'une voix enthousiaste. C'était une marche très agréable. Nous avons également croisé deux parents qui étaient très contents du commencement de ce projet. »

Non seulement les parents embrassent l'idée sécuritaire du trottibus, mais les jeunes aussi. « J'ai aimé ça parce que c'est libre, mais en même temps tu dois suivre le groupe donc c'est plus sécuritaire que marcher toute seule », dit une élève de 11 ans, Eler Legendre.

« On est libre parce qu'on peut marcher avec qui on veut, mais c'est sûr qu'on doit être deux par deux. On connaît ceux avec qui on marche, donc c'est le fun », ajoute une participante de 12 ans, Yéhah Paquette.

Cette initiative sera offerte les mercredis et jeudis, du 13 mai au 13 juin prochains. Elle est chapeautée par la Société canadienne du cancer et soutenue par l'Alliance sherbrookoise pour des jeunes en santé (Alliance). « L'Alliance soutient ce projet-là de tout coeur et on espère que ça va prendre de l'ampleur et qu'il y aura plus d'écoles qui vont embarquer dans l'initiative », dit la coordonnatrice de l'Alliance, Annie Masson.

« On travaille beaucoup sur le transport actif et l'activité physique, donc si les jeunes commencent leur journée en marchant jusqu'à l'école, c'est super. »

Elle mentionne aussi que seulement le tiers des jeunes de Sherbrooke marchent jusqu'à l'école.

Il est possible de s'inscrire comme bénévole sur la page web www.trottibus.ca en cliquant sur l'onglet je m'engage. Une formation obligatoire sur la sécurité routière et les règles du Trottibus sera offerte à tous les nouveaux bénévoles par le Service de police de la ville de Sherbrooke.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer