Refonte réglementaire: les consultations sont reportées à l'automne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) La Ville de Sherbrooke annule ses consultations publiques prévues en mai et en juin concernant la refonte réglementaire pour le zonage et le lotissement. Elles sont reportées à l'automne à la suite des journées portes ouvertes et de rencontres préalables.

Environ 200 personnes se sont présentées aux portes ouvertes, alors que 14 groupes ciblés d'individus aux connaissances plus fines, comme les membres de l'APCHQ ou Commerce Sherbrooke, ont été rencontrés. Des améliorations ont été ciblées et pourraient être apportées au règlement. Le comité consultatif d'urbanisme (CCU) et le Service de la planification et du développement urbain prendront donc le temps de bonifier le projet.

« Nous sommes un peu victimes de notre succès, se réjouit Nicole Bergeron, présidente du CCU. Plusieurs modifications ont été suggérées et certaines d'entre elles doivent faire l'objet d'une analyse plus approfondie. Certains intervenants veulent aussi nous proposer leur propre solution. Nous croyons qu'il vaudra la peine d'aller en consultation publique une fois que ces modifications auront été apportées plutôt que de présenter un dossier inachevé. C'est un peu comme si on avait eu des préconsultations, alors donnons-nous le temps de bien faire les choses. »

Mme Bergeron n'osait pas se prononcer sur l'importance des changements à apporter au règlement. « Pour des groupes ciblés, ça peut avoir une grande importance. Ça peut être des normes de lotissement, de stationnement, de remblai et de déblai... Pour un commerçant, un problème de stationnement peut être un irritant majeur. Ça peut aussi porter sur la densification, par exemple sur le nombre d'étages des immeubles dans une zone donnée. »

La présidente du CCU ne voit pas d'inconvénients à prendre plus de temps pour réaliser l'exercice. « On parle d'un report d'environ trois mois. C'est nettement justifié. Je suis convaincue que les gens qui ont formulé des commentaires apprécieront. »

Les dates des nouvelles consultations publiques, prévues dans chacun des arrondissements, seront vraisemblablement dévoilées au retour du congé estival. Il sera alors possible d'obtenir un meilleur échéancier pour l'adoption du nouveau règlement. Rappelons que l'exercice vise à doter l'ensemble des anciennes villes fusionnées d'un seul et même règlement de zonage et de lotissement.

Le maire Bernard Sévigny s'est dit à l'aise avec le nouveau délai. « On voit combien chaque étape du processus est essentielle. Évidemment, il nous faut vivre avec un nouveau délai, mais comme nous travaillons avec dix règlements d'urbanisme depuis des années, aussi bien prendre un peu plus de temps pour bien faire les choses », a-t-il déclaré par voie de communiqué.

Au cours des prochaines semaines, un document administratif sera soumis pour adoption au conseil municipal.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer