10 000 cubes d'énergie d'un coup

L'enseignante Doris Saint-Laurent et des élèves participaient à... (La Tribune, René-Charles Quirion)

Agrandir

L'enseignante Doris Saint-Laurent et des élèves participaient à lorganisation de la Journée nationale du sport et de l'activité physique au mont Bellevue.

La Tribune, René-Charles Quirion

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Plus de 10 000 cubes d'énergie ont été accumulés jeudi matin au mont Bellevue par les élèves de premier cycle de la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke (CSRS).

Dans le cadre de la journée nationale du sport et de l'activité physique, des élèves de 6 à 8 ans provenant de 14 écoles primaires ont gravi la montagne située au coeur de Sherbrooke avant d'expérimenter divers sports dans le parc situé du côté opposé.

Ils étaient des centaines à bouger et à profiter de cette magnifique journée ensoleillée du printemps en pleine nature.

«L'objectif était de faire bouger les enfants, mais surtout de leur faire découvrir le plein air. Nous en sommes à la cinquième édition de cette activité au mont Bellevue. Ce parc une richesse que nous avons au coeur de Sherbrooke et nous voulons la faire découvrir à nos jeunes élèves», explique l'une des organisatrices de cette journée, Doris Saint-Laurent, enseignante d'éducation physique à l'école Notre-Dame-du-Rosaire de Sherbrooke.

Si l'on convertit l'activité physique réalisée par les quelque 1000 élèves et 300 accompagnateurs en cubes d'énergie, c'est que cette journée se déroule en parallèle avec le Grand défi Pierre-Lavoie qui est en cours dans les écoles de la CSRS.

«Le Grand défi s'inscrit dans le cadre du mois de l'activité physique et la journée au mont Bellevue correspond au moment où nous sommes en plein dans cette activité. Toutes ces activités sont intimement liées., C'est un agent de motivation pour les enfants et il se crée un attrait pour bouger » soutient Doris Saint-Laurent, dont l'école a déjà terminé en seconde position au Québec au Grand défi Pierre-Lavoie.

«Je vais accumuler des cubes d'énergie. Ça nous incite à bouger.»


Nathan Desgagnés-Mongrain de l'école Saint-Antoine a gravi le mont Bellevue avec son père Guy et ses camarades de classe.

«Ce n'était pas tellement difficile. Je vais accumuler des cubes d'énergie. Ça nous incite à bouger. Je peux en accumuler en faisant de la marche, du vélo et en jouant au soccer», énumère Nathan.

«C'est certain que ce défi est efficace pour faire bouger les enfants. Il y a une saine compétition qui se créé pour en accumuler le plus possible», ajoute son père Guy Mongrain.

inculquer des habitudes de vie intégrant l'acxtivité physique erst d,autant plus important parce que 85 pour cent des Estriens ne sont aps en mesure d'idenmitifier corecetment les recommandations en matière d'activité physique.

Selon l'enquête de santé populationnelle estrienne 2014, la moitié des répondants ont idenitifié correctement la durée minimale soit 30 minutes par jour et près de trois répondants sur dix ont répondu correctement que l'intensité d'activité physique doit être «modérée à élevée».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer