Résidence pour aînés à la Plaza de l'Ouest: une consultation publique aura lieu

Le projet de construction d'une résidence pour aînés sur le site de la Plaza de... (Imacom, Jocelyn Riendeau)

Agrandir

Imacom, Jocelyn Riendeau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Le projet de construction d'une résidence pour aînés sur le site de la Plaza de l'Ouest, dans le secteur Rock Forest, fera l'objet d'une consultation publique le 25 mai à 18 h 30, au bureau de l'arrondissement. Les élus ont donné leur aval à l'adoption d'un projet de règlement qui pourrait mener à un changement de zonage.

Tel que La Tribune l'avait annoncé en mars, le groupe Réseau Sélection envisage de construire une résidence pour personnes âgées à l'angle des rues du Haut-Bois et du Poisson. Un maximum de 300 unités de logement seraient construites sur la majorité de l'espace disponible sur le terrain qu'occupait l'ancien Walmart.

À l'origine, le centre commercial devait compter deux commerces majeurs en fond de terrain, dont l'épicerie Métro. Aucune autre entente n'a toutefois été conclue pour compléter le projet.

Le projet du groupe Réseau Sélection est évalué à 30 M$ et les travaux pourraient commencer dès cet automne si le promoteur obtient le feu vert. Le zonage permet par ailleurs déjà un usage résidentiel à cet endroit, mais il s'agirait d'ajouter celui de résidence pour personnes âgées d'un maximum de six étages. Le projet devrait faire l'objet d'une approbation pour assurer son intégration architecturale.

La conseillère Annie Godbout invite la population à se prononcer. « À l'arrondissement, nous avons rencontré le promoteur à deux occasions pour avoir une meilleure idée du projet. Pour une demande de changement de zonage, normalement, il n'est pas nécessaire de présenter le projet. Nous avons eu beaucoup d'échanges et de discussions pour essayer d'avoir quelque chose qui s'intègre au pôle commercial. Nous avons pris la décision d'aller en consultation publique et nous espérons que la population sera au rendez-vous pour témoigner de son opinion. »

Bruno Vachon se montre prudent et attend avant de prendre position. « J'ai beaucoup d'inquiétudes et de questionnements malgré le fait que nous avons eu beaucoup d'information. Il y a des choses avec lesquelles je suis plus ou moins confortable. À ce moment-ci, nous allons de l'avant. Il est important d'entendre les citoyens et les commerçants. Je garde mes réactions finales. J'ai beaucoup de réticences. Je me laisserai le temps d'écouter et de poser les bonnes questions. J'ai hâte de voir la réponse des citoyens et ensuite je pourrai me positionner. »

Son collègue Marc Denault avait déjà inscrit sa dissidence au comité consultatif d'urbanisme. « On avait passé outre la consultation des conseillers du secteur. Nous avons revu les façons de faire. Une des choses qui me touchait personnellement, c'était les immobilisations que nous avons faites là pour revitaliser le secteur. Ce sera à vous de décider si on va de l'avant. »

Serge Paquin, lui, s'est étonné d'apprendre que l'usage résidentiel était permis à la Plaza de l'Ouest.

« C'est un élément important dont les membres du comité consultatif d'urbanisme (CCU) ont tenu compte. J'ai aussi demandé qu'on aille en amont pour consulter les conseillers parce que c'est un secteur névralgique de l'arrondissement qui est concerné », précise la présidente du CCU, Nicole Bergeron.

Le groupe Réseau Sélection est propriétaire de 26 résidences à travers le Québec, dont le Havre des Cantons à Magog.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer