Népal : aider plus que prévu

Le Sherbrookois d'origine Dany Bouchard était parti au... (Courtoisie, Fédéric Séguin, Shoot to Help)

Agrandir

Le Sherbrookois d'origine Dany Bouchard était parti au Népal pour photographier les ONG dans le but de les aider. À sa gauche, on aperçoit Vincent Simard, cofondateur de Shoot to Help.

Courtoisie, Fédéric Séguin, Shoot to Help

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(SHERBROOKE) Quand Dany Bouchard est parti au Népal avec ses deux collègues de l'organisme Shoot to Help, c'était pour illustrer par des reportages photo le travail d'organismes non gouvernementaux et de missions humanitaires pour leur permettre d'augmenter leur visibilité. L'organisme aurait difficilement pu choisir un meilleur temps pour avoir amplement de sujets à photographier à l'occasion de sa toute première excursion à l'international.

Le matin du séisme qui a ravagé une bonne partie du pays, le Sherbrookois d'origine et ses collègues venaient de quitter Katmandou en direction de Pokhara, qui se trouve plus à l'ouest. « Alors que nous étions arrêtés à mi-chemin pour manger, la terre s'est mise à trembler. Étant donné que nous étions sur le bord de la route, nous avons pensé que c'était un énorme camion qui passait tout près, mais étant donné la durée du tremblement, nous avons écarté cette possibilité. Après un moment, tous les gens dans le restaurant sont sortis en criant. La panique était causée par le bruit de craquement et par le mouvement du bâtiment. Heureusement, le bâtiment a tenu le coup et personne n'a été blessé », relate le jeune homme de 23 ans.

Dans la région où les trois amis se trouvaient ainsi qu'à Pokhara même, les dommages étaient plutôt minimes. C'est lorsqu'ils ont eu accès à internet qu'ils ont compris l'ampleur du drame. « Lorsque nous avons compris la chance que nous avons eue de quitter la capitale le matin même, j'ai tout de suite envoyé un courriel à toute ma famille pour les informer de mon état », souligne M. Bouchard. Ses parents n'ont donc pas eu le temps de s'inquiéter.

De l'aide à profusion

Comme Pokhara n'a pas subi beaucoup de dommages à la suite du séisme, Dany Bouchard a été témoin de gestes d'aide et de solidarité bien plus que de désolation. « Ce que nous constatons, c'est la rapide réponse des Népalais et cet envol de solidarité. Partout, des organismes collectent des dons en nourriture, en toiles (bâches) et autres. L'atmosphère est moins tendue qu'au lendemain du séisme », relate-t-il.

Les trois Québécois ont également mis la main à la pâte. Ils sont partis avec un organisme local vers le village de Tapli, dans la région de Gorkha, pour y distribuer de l'eau, de la nourriture et des vêtements aux villageois par l'entremise des chefs de village. « Cette mission a aussi permis d'aller chercher de l'information sur les autres villages autour, sur leurs besoins exacts afin de mieux coordonner les prochaines sorties », précise M. Bouchard. Les trois jeunes hommes ont évidemment documenté tous ces efforts avec des photos professionnelles en prévision d'un reportage Shoot to Help, et continuent ces jours-ci à préparer et collecter des denrées pour de futures missions.

Comme la situation dans laquelle ils se trouvent est plutôt stable, alors qu'hôtels et restaurants sont toujours ouverts dans leur secteur, M. Bouchard et ses collègues disent vivre au jour le jour et ne savent pas encore quand ils quitteront le pays. Pour l'instant, il ne leur est pas recommandé de tenter d'aller prendre l'avion à Katmandou, puisque règnent là-bas des pénuries d'eau et de nourriture, notamment.

Les trois compatriotes s'inquiètent-ils d'une nouvelle secousse à venir dans un avenir rapproché, comme certains le prévoient? « Quel est cet horizon temporel? Nul ne le sait. Cela pourrait être demain, dans un mois ou dans deux ans. Il y a des secousses presque chaque jour, ce qui est rassurant, car cela fait diminuer la pression entre les deux plaques tectoniques sous nos pieds », affirme Dany Bouchard.

On peut voir le travail de Shoot to Help à l'adresse www.shoottohelp.org/

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer