Mgr Cyr prêche pour la souveraineté alimentaire

Mgr Luc Cyr a joint sa voix à celle de... (Imacom, Jessica Garneau)

Agrandir

Mgr Luc Cyr a joint sa voix à celle de l'Assemblée des évêques catholiques du Québec, jeudi, pour rendre hommage aux travailleurs de l'alimentation et manifester son appui à la souveraineté alimentaire. Il est entouré de Lise Laroche et Yvonne Bergeron, deux membres du comité organisateur des Journées sociales du Québec.

Imacom, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) En cette Journée internationale des travailleurs, Mgr Luc Cyr joint sa voix à celle de l'Assemblée des évêques catholiques du Québec pour rendre hommage aux travailleurs de l'alimentation, manifester son appui à la souveraineté alimentaire et inviter les citoyens à faire preuve de vigilance active à ce dernier égard.

«Nous souhaitons vraiment souligner l'importance du travail de ces hommes et ces femmes qui travaillent à l'alimentation, autant ceux d'ici que ceux du Sud. Souligner leur importance, mais aussi la dignité, la place et les conditions de travail qu'on doit leur reconnaitre. J'aime beaucoup la phrase «cultivons ensemble un monde plus juste»«, explique l'archevêque de Sherbrooke.

Sur le plan de la souveraineté alimentaire, les évêques catholiques du Québec ont établi trois principales préoccupations, soit le respect des travailleurs dans toute la chaîne alimentaire, le respect des habitants de la terre qui ont besoin d'une alimentation saine à prix abordable et le respect de la terre dont les ressources ne sont pas inépuisables.

«Quand on parle de respect des travailleurs, on parle également des travailleurs saisonniers», mentionne Mgr Cyr, rappelant que pour assurer la souveraineté alimentaire du Québec, les producteurs doivent faire appel à plus de 8500 travailleurs migrants, pour la plupart Latino-Américains, qui se séparent de leur famille pendant six mois à un an.

La dimension humaine est importante pour le travailleur, mais aussi pour la population en général, mentionne Mgr Cyr, ajoutant que dans le monde, 842 millions de personnes souffrent de la faim.

Contre l'accaparement des terres et semences

La surexploitation et l'accaparement de la terre vont aussi à l'encontre des principes de la souveraineté alimentaire qui se définit, selon le Réseau pour une alimentation durable, comme le «droit des peuples à une alimentation saine et culturellement appropriée produite avec des méthodes durables et le droit des peuples de définir leurs propres systèmes agricoles». «Mondialement, de gros joueurs mettent la main sur les terres et les semences. Les semences sont modifiées, brevetées et deviennent propriété de multinationales, alors le petit cultivateur ne peut plus y avoir accès. Quand on perd la terre et le contrôle des semences, ce sont des familles, des peuples, des villages qui sont menacés», relate Mgr Cyr.

«Certains peuples sont tenus de produire pour l'exportation et demeurent dans la misère, c'est complètement illogique», déclare Lise Laroche.

«Dans le fond, la souveraineté alimentaire veut contrer une logique perverse qui met l'humain au service de l'argent plutôt que l'inverse», résume Yvonne Bergeron, qui ajoute que le dumping de denrées, les accords de libre-échange et l'uniformisation de l'alimentation vont aussi à l'encontre du principe défendu.

Mmes Laroche et Bergeron sont membres du comité organisateur de l'événement Les Journées sociales du Québec. La souveraineté alimentaire sera d'ailleurs le thème de leur congrès, qui se tiendra les 5, 6 et 7 juin à l'Université de Sherbrooke. «Toutes les personnes interpellées par ce phénomène pourront contribuer à trouver une approche efficace afin d'arriver à des solutions novatrices», mentionnent Mmes Laroche et Bergeron. Pour plus de détails sur la programmation ou pour les inscriptions : 819 563-9934 poste 415 ou www.journeessociales.info/jsq-2015/.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer