Un arrêt d'autobus soulève des inquiétudes sur King Est

Un arrêt d'autobus de la rue King Est, à proximité de la rue Raby, soulève des... (Imacom, Jessica Garneau)

Agrandir

Imacom, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(SHERBROOKE) Un arrêt d'autobus de la rue King Est, à proximité de la rue Raby, soulève des craintes quant à la sécurité des utilisateurs du transport en commun. Au conseil municipal la semaine dernière, le citoyen Pascal Cyr s'est adressé aux élus en leur demandant d'agir avant qu'un accident ne survienne.

«C'est un arrêt d'autobus qui est extrêmement dangereux. J'ai fait état de la situation au conseil d'arrondissement alors que M. Louisda Brochu en était le président. Je ne sais pas s'il est possible de faire en sorte que l'autobus puisse s'extraire de la rue King Est ou de faire en sorte qu'un abribus soit construit. L'arrêt est juste sur le bord de la rue et certaines personnes attendent directement dans la rue», a indiqué M. Cyr pendant la période de questions.

Il n'y a aucun trottoir à cet endroit. «Avant que quelqu'un se fasse frapper, je demanderais à la Société de transport (STS) de faire quelque chose pour que ça devienne plus sécuritaire, surtout qu'on est à y construire un nouveau développement domiciliaire. Cet arrêt sera plus achalandé à l'avenir. Je souhaite que vous interveniez avant que quelque chose de grave se produise.»

La conseillère du district, Danielle Berthold, siège au conseil d'administration de la STS. «À la suite du commentaire que nous avons reçu, j'ai fait des démarches auprès de la STS et nous surveillons cet arrêt de près. Nous ne pouvons toutefois pas faire d'intervention immédiate puisque les travaux de la Grande Place de l'Est viennent tout juste de commencer.»

Mme Berthold confirme néanmoins qu'il y aura une intervention de la STS. «Nous ne pouvons dire si ce sera un abribus ou un débarcadère. Ça dépendra de l'achalandage à cet arrêt. Nous espérons évidemment que les résidants de la Grande Place de l'Est utilisent le transport en commun. Un aménagement fait partie des plans étudiés. Nous ne pourrons pas nous permettre d'avoir des gens qui attendent dans la rue alors que la circulation s'alourdira.»

Danielle Berthold rapportait n'avoir eu aucune plainte concernant cet arrêt avant l'intervention du citoyen au conseil municipal. Aucune plainte n'avait été enregistrée au bureau d'arrondissement non plus.

Une trentaine de constructions résidentielles multifamiliales, dont deux complexes de logements sociaux et trois coopératives d'habitation, sont appelées à voir le jour à la Grande Place de l'Est.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer