Grève sociale: 30 heures d'actions jeudi et vendredi

Le Front social estrien annonce que 44 organisations... (Imacom, René Marquis)

Agrandir

Le Front social estrien annonce que 44 organisations sont inscrites à la liste des participants à la mobilisation contre l'austérité qui se déroulera jeudi et vendredi à Sherbrooke.

Imacom, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(SHERBROOKE) Plusieurs groupes sociaux, syndicaux et étudiants promettent une large mobilisation à l'occasion de la grève sociale prévue pour ce vendredi, en ce 1er mai, Journée internationale des travailleurs et des travailleuses.

Le Front social estrien annonce que 44 organisations sont inscrites à la liste des participants à cette mobilisation contre l'austérité qui se déroulera sur plus de 30 heures d'actions, débutant jeudi.

Le rassemblement des premiers participants est prévu pour 16h jeudi. Viendront ensuite des conférences sous le chapiteau de représentants d'organismes comme ConcertAction Femmes Estrie et  Amnistie internationale.

Il y aura ensuite des «ateliers créatifs » où il sera possible entre autres  de confectionner des pancartes et des drapeaux. À minuit, c'est le départ signal de départ de la grève sociale avec une marche «avec lumières néons» qui se mettra en branle à partie du parc Camirand au  centre-ville de Sherbrooke.

Vendredi matin, on distribuera des tracts à plusieurs endroits en Estrie. Une «Manif de droite» qui débutera devant les locaux de la Chambre de commerce de Sherbrooke, au centre-ville, pour se rendre au parc Jacques-Cartier pour une soupe populaire.

De 14h à 15h, des brigadiers «Stop austérité» s'installeront à des traverses piétonnières d'intersections passantes pour aider des personnes à mobilité réduite à traverser les rues, mentionne l'horaire de la journée.

Les organisateurs ont prévu une autre marche dans les rues de Sherbrooke en fin de journée. Le groupe se réunira à nouveau au parc Camirand pour  ensuite mettre le cap vers le parc Jacques-Cartier à nouveau.

Au Québec, ce sont plus de 400 groupes qui seront en grève le 1er mai, ajoute-t-on.

En Estrie, les actions seront diffusées sur les réseaux sociaux sous le mot clé #estriegrevesociale.

Pour le Front social estrien, la poursuite des mesures d'austérité, contenues dans le budget 2015-2016, est un affront et elle nécessite une levée de boucliers. Les groupes communautaires, les travailleurs des services publics, les groupes de femmes, les familles, les étudiantes et les étudiants, les personnes en situation de pauvreté, les gens vivant en région constatent tous les jours les conséquences des coupes dans les organismes, dans les services publics et dans les programmes sociaux ainsi que celles des hausses de tarifs des dernières années, affirme-t-on.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer