Fuites majeures au château d'eau

La tour cylindrique, qui contiendrait 1 million de... (Collaboration spéciale, René Béliveau)

Agrandir

La tour cylindrique, qui contiendrait 1 million de gallons, est percée en quatre endroits, laissant l'eau qui y est contenue sortir à grand débit.

Collaboration spéciale, René Béliveau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Sherbrooke) Les résidants du secteur Rock Forest ont été surpris par une averse dimanche, malgré le soleil qui a enfin daigné se présenter.

La tour cylindrique, qui contient un million de gallons d'eau, est percée en quatre endroits, laissant l'eau qui y est contenue sortir à grand débit.

La tour sphérique n'est pas endommagée.

Selon le Service de protection contre les incendies de Sherbrooke, qui a été avisé de la situation à 10h23 dimanche, les fuites auraient été causées par l'accumulation de glace sur une conduite qui alimentait le réservoir en eau. En gelant, la conduite se serait détachée du réservoir. Les quatre trous correspondent à l'emplacement des soudures qui reliaient la conduite à la paroi du réservoir.

Le bar Le Réservoir a été lourdement endommagé par les jets d'eau provenant des trous les plus hauts sur la tour. Quelque trois pieds d'eau se sont accumulés par terre. Le propriétaire de l'endroit, troublé par la situation, n'a pas souhaité s'adresser aux médias.

Il s'agit du seul bâtiment qui a été touché. Une quarantaine de résidences situées à proximité ont été évacuées pendant quelques heures par mesure préventive.

Les résidents de la résidence pour personnes âgées située à côté ont quant à eux été temporairement déplacés dans un secteur de la bâtisse qui ne pouvait pas être touché pas l'eau.

Le boulevard Bourque a été fermé sur 200 m entre les rues du Président-Kennedy et du Haut-Bois Sud, mais a depuis été rouvert à la circulation.

Les pompiers attendaient que le réservoir se vide entièrement avant de pouvoir l'inspecter de l'intérieur.

Le SPCIS assure à la population que l'eau n'encourt aucun risque d'être contaminée et qu'elle demeure propre à la consommation. Aucune pénurie n'est à prévoir pour les résidants du secteur.

- Avec Camille Dauphinais-Pelletier

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer