Une figure de proue de La Boustifaille s'éteint

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) « Tu étais l'âme de la Boustifaille et j'espère que ton dernier voyage sera paisible et aussi merveilleux que mes souvenirs d'ado. Je te lève mon verre! »

Clément Verville... (Photo fournie) - image 1.0

Agrandir

Clément Verville

Photo fournie

À la suite du décès, vendredi dernier, de Clément Verville, les messages de sympathie se sont multipliés sur la page Facebook de la Brasserie La Boustifaille, surnommée le pavillon 6 du Cégep de Sherbrooke à une certaine époque.

Anciens collègues et clients ont témoigné leur affection à celui qui a passé plus d'une vingtaine d'années derrière le bar de ce royaume de la bière en fût.

« Un bout de mes meilleurs souvenirs de jeunesse semble s'écrouler en apprenant cette nouvelle. Je te souhaite un bon voyage Clément. » « Jamais je n'oublierai les sept années que nous avons travaillé ensemble. Tu es de ces personnes qui m'ont fait adoré Sherbrooke. »

La Brasserie La Boustifaille, qui a eu pignon sur rue dans l'Est de Sherbrooke de 1972 à 1999, était une vraie institution. De nombreuses générations d'étudiants ont pris une pause de leurs études pour aller trinquer au bar de chansonniers.

Son ancienne employeuse se souvient de Clément, l'employé qui a cumulé la plus grande ancienneté à La Boustifaille. « Clément était la figure de proue de la Boust. Il était là à temps plein et tout le monde le connaissait. Il était toujours de bonne humeur et très taquin. Il avait un grand amour des gens et une bonne écoute. Plusieurs collègues et clients se sont confié à lui qui, très calme, était une figure paternelle pour eux », a déclaré l'ancienne gérante de la place, Hélène Morin.

Ancienne collègue du barman, Geneviève Vallières renchérit. « Clément Verville, c'était la première personne qu'on rencontrait en rentrant à la Boustifaille. Fidèle au poste pendant plus de 20 ans, toujours égal et de bonne humeur, à donner des surnoms à ces bons clients. Plusieurs se rappelleront les soirées du hockey passées en sa compagnie, de ces fameux tournois de golf... et de son rire sous la moustache », raconte-t-elle.

À la Maison Aube-Lumière, Clément Verville est décédé à l'âge de 64 ans. Outre ses anciens collègues, clients et amis, M. Verville laisse dans le deuil sa mère, Jeanne-Rose Michel, sa conjointe, Joanne Cayer, sa fille, Cassandra, et ses deux petites-filles. Les funérailles seront célébrées ce dimanche 12 avril de 9 h à 12 h à la Coopérative funéraire de l'Estrie, rue du 24 Juin.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer