Départ canon pour le Festival cinéma du monde

Les élèves en profil photo de l'école Montcalm se sont fait donner des billets... (Imacom, Frédéric Côté)

Agrandir

Imacom, Frédéric Côté

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Les élèves en profil photo de l'école Montcalm se sont fait donner des billets pour assister à cinq films chacun au Festival cinéma du monde de Sherbrooke (FCMS). Et ils peuvent manquer l'école pour ce faire.

Mais visiter la Maison du cinéma en cette deuxième édition du FCMS, ce n'est vraiment pas qu'un prétexte pour manquer les cours pour la passionnée de cinéma qu'est Jessica Tourigny. « Je trouve ça bien qu'on ait ce festival à Sherbrooke, ça attire vraiment beaucoup de monde! J'ai été voir deux films jusqu'à maintenant, et les salles étaient pleines, je ne pensais pas que c'était aussi populaire que ça », remarquait-elle vendredi.

Le cofondateur de l'événement, Denis Hurtubise, donne raison à son étonnement. « Dans le monde du cinéma, le vendredi, c'est une très bonne journée, et les jeudis sont moins gros. Hier [jeudi], on a eu plus de monde que lors de notre vendredi de l'an passé, donc c'est excellent », relevait-il vendredi. Jeudi, les salles étaient d'ailleurs pleines à 80 %.

Des personnes croisées sur place lui avaient confié être descendues de Drummondville, Granby ou de Montréal, et même d'avoir pris des vacances exprès pour l'occasion. « Il y avait de la demande! On le sent, les gens sont très heureux de la programmation, d'avoir un tel festival à Sherbrooke. Ça fait chaud au coeur. »

Ce sont 70 films provenant de 30 pays qui seront présentés tout au long du FCMS. « La programmation réunit des films de partout à travers le monde, et ce ne sont pas toujours des films ultra connus. On veut vraiment faire découvrir une cinématographie différente. Je dis souvent que c'est comme un buffet : on vient et on goûte, on essaie des choses différentes de ce qu'on voit d'habitude! » ajoute M. Hurtubise.

Madeleine vient au cinéma toutes les semaines; il était certain qu'elle serait de la partie lors du Festival. « Avant, j'étais à Montréal et j'allais toujours au Festival des films du monde. Alors maintenant, je viens ici! C'est intéressant de découvrir de nouveaux films qui ne prendraient pas nécessairement l'affiche ici sans le Festival. Ça nous donne le plaisir de découvrir de nouveaux films qui ne sont pas tellement publicisés », a-t-elle dit vendredi.

Le Festival se poursuit tout au long du week-end. La programmation se trouve au www.fcms.ca/.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer