Le Space Apps Challenge s'amène

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Sherbrooke) Sherbrooke hébergera pour la première fois un chapitre local de la compétition Space Apps Challenge International, du 10 au 12 avril, dans le nouvel incubateur Espace-INC.

Cette compétition mondiale, organisée entre autres par la NASA, consiste à résoudre des «challenges» dans quatre grandes catégories : la terre, l'espace, l'être humain et la robotique. «On travaille sur des défis d'envergure mondiale, avec des données fournies par la NASA. L'idée, c'est de réussir à créer quelque chose pour l'humanité», explique Vincent Gagnon, membre du comité organisateur du volet sherbrookois.

Pour faire progresser chaque défi, c'est la résolution de problèmes collaborative qui est mise de l'avant. On vise ainsi à développer des solutions open source, qui pourront donc être reprises et améliorées par d'autres, pour résoudre des problèmes qui touchent des populations entières.

Un exemple de défi? Développer une application qui permette à des utilisateurs de collecter des données sur le changement de la forestation de l'endroit où ils se trouvent. Grâce aux données in situ qui seraient collectées, il serait possible de bonifier et de préciser l'information qui existe à propos des principales sources de déforestation (activité humaine, feux de forêt, etc.).

Les inscriptions sont ouvertes à tous. Cependant, ce sont tout particulièrement des étudiants et travailleurs dans les domaines de l'informatique, l'astronomie, la physique, voire la chimie, la biologie ou encore des vulgarisateurs scientifiques. Le vendredi, une fois que tout le monde sera sur place, les équipes seront constituées et choisiront leurs défis.

La liste complète des défis est disponible sur le site officiel de l'événement, au https://2015.spaceappschallenge.org/.

À Sherbrooke, des repas seront offerts tout au long de la fin de semaine par NGC Aérospatiale. Des mentors seront également sur place pour fournir de l'aide aux participants.

Trois autres villes au Canada (Toronto, Montréal et Edmonton) accueillent aussi un chapitre de la compétition. À travers le monde, ce sont 137 endroits qui offrent cette possibilité.

On peut s'inscrire à l'édition sherbrookoise en visitant le www.sherbrooke.io/.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer