La CSN Estrie remet une pétition de 4500 noms au ministre Barrette

Des manifestants attendaient le ministre Gaétan Barrette au Complexe... (Imacom, Julien Chamberland)

Agrandir

Des manifestants attendaient le ministre Gaétan Barrette au Complexe sportif Thibault GM, à Sherbrooke jeudi.

Imacom, Julien Chamberland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Chloé Cotnoir</p>
Chloé Cotnoir
La Tribune

(SHERBROOKE) La CSN a remis à Gaétan Barrette une pétition signée par 4500 Estriens demandant au gouvernement de cesser toutes mesures d'austérité.

Luc Fortin et Gaétan Barrette.... (Imacom, Julien Chamberland) - image 1.0

Agrandir

Luc Fortin et Gaétan Barrette.

Imacom, Julien Chamberland

Le ministre de la Santé et des Services sociaux était de passage à Sherbrooke jeudi dans le cadre d'une activité de financement pour le député libéral de Sherbrooke, Luc Fortin.

Accompagné d'une cinquantaine de manifestants, Denis Beaudin, président du Conseil central des syndicats nationaux de l'Estrie (CSN), a remis la pétition en main propre au ministre Barrette avant que ce dernier se joigne aux militants libéraux réunis au Complexe sportif Jocelyn Thibault.

Par cette action, M. Beaudin souhaite rappeler à Gaétan Barrette les conséquences néfastes de sa réforme du système de la santé.

«Tout le personnel de la santé et des services sociaux est très insécure, il ne sait pas ce qui va se passer. On le sait, le gouvernement a comme objectif d'augmenter la privatisation dans le système de santé. Il ne le dit pas, mais c'est une évidence et ça, c'est très néfaste pour notre système de santé. On n'en veut pas», assure M. Beaudin.

«Je veux rappeler au ministre Barrette qu'il est venu en Estrie il y a quelque temps et qu'il nous a félicités pour les avancés qu'on a réalisés avec notre système de santé. Il a raison! Mais ce qu'il n'a pas compris, c'est qu'on l'a fait en dialoguant et en prenant le temps de regarder où on pouvait changer les choses et de quelle façon. Lui ce qu'il fait, c'est qu'il prend une loi mammouth, il la passe sous bâillon sans discuter à la population. Ça ce n'est pas la façon de faire estrienne et pourtant il nous cite comme exemple», ironise M. Beaudin.

Le ministre de la Santé ne s'est pas adressé aux manifestants qui l'attendaient dans le stationnement du Complexe depuis plus d'une heure. M. Barrette n'a fait aucune annonce pour l'Estrie. Il a toutefois spécifié qu'il en ferait une lors de son prochain passage à Sherbrooke.

La Tribune n'a pas réussi à s'entretenir avec M. Beaudin après son entretien avec M. Barrette.

Denis Beaudin, président de la CSN Estrie, a présenté au ministre de la Santé, Gaétan Barrette, une boîte contenant une pétition de 4500 noms opposées aux mesures d'austérité du gouvernement. - Photo imacom, Julien Chamberland.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer