Le Forum jeunesse Estrie forcé d'interrompre ses activités

Le Forum jeunesse Estrie (FJE) s'est dit forcé d'interrompre ses activités,... (Photo tirée de Facebook)

Agrandir

Photo tirée de Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(SHERBROOKE) Le Forum jeunesse Estrie (FJE) s'est dit forcé d'interrompre ses activités, mercredi, puisqu'il n'a pas reçu du gouvernement du Québec le financement consacré à son fonctionnement pour l'année 2014-2015. Il n'a pas obtenu non plus de confirmation de son financement global pour l'année 2015-2016. En conséquence, trois personnes se retrouvent sans emploi et une quinzaine de projets sont compromis.

Caroline Falcao... (Archives La Tribune) - image 1.0

Agrandir

Caroline Falcao

Archives La Tribune

« Nous avions une entente signée avec le gouvernement, mais nous attendons toujours les fonds consacrés à notre fonctionnement pour l'année financière qui vient de se terminer. Nous recevons deux enveloppes annuellement. On nous a versé 500 000 $ pour les projets en cours, mais nous attendons toujours 192 000 $ pour le fonctionnement », explique Caroline Falcao, coordonnatrice sortante du Forum jeunesse Estrie.

En tout, ce sont 800 000 $ que le FJE attend pour les deux années.

« On nous dit depuis octobre qu'il y aura bientôt du nouveau, mais il n'y a rien de concret. Hier (mardi) à 15 h 30, nous ne savions même pas si nous entrions au travail aujourd'hui (mercredi). On nous promettait des nouvelles, mais nous n'avons rien eu. »

Mme Falcao avance que seulement 5 des 19 forums jeunesse du Québec attendent toujours leur financement. Les autres auraient reçu leur chèque avant Noël ou en début d'année. « La majorité des forums ont reçu leur argent, donc le gouvernement crée deux classes de forums et nous ne comprenons pas pourquoi. »

Pour maintenir ses activités jusqu'au 31 mars, le FJE a bénéficié de l'aide de la Conférence régionale des élus, qui cesse également ses activités. « Elle a eu la grande décence de nous avancer les fonds, mais nous devons la rembourser rapidement parce qu'elle doit fermer ses livres. Ces sommes devraient ensuite être retournées dans les MRC. »

Caroline Falcao tente donc d'obtenir des réponses du Secrétariat à la jeunesse. « Il ne répond plus à nos appels parce que les forums jeunesse appellent tous les jours pour savoir ce qui se passe. Nous faisons donc appel aux députés estriens et au ministre responsable de la région afin que les jeunes de l'Estrie ne soient pas les grands perdants de cette situation déplorable. »

Les projets prévus et supportés par le FJE pour l'année 2015-2016 pourraient donc être compromis. « Nous n'avons pas de ressources pour honorer les contrats. Nous n'avons personne pour faire les décaissements. Il y a aussi des projets déjà commencés qui pourraient s'arrêter de façon abrupte. Ce sont des maisons de jeunes, des centres de loisirs qui comptent sur nous et qui attendent cet argent pour boucler leur budget. On peut aussi penser à la Coalition sherbrookoise pour le travail de rue et au GRIS Estrie. Ce ne sont pas des organismes qui roulent sur l'or. »

Une quatrième employée, en congé de maternité, voit ses avantages sociaux amputés en l'absence de financement.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer