Ligne de piquetage au Cégep mercredi matin

Steve McKay... (Archives La Tribune)

Agrandir

Steve McKay

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Sherbrooke) Les enseignants du Cégep de Sherbrooke tiendront mercredi matin une ligne de piquetage symbolique afin de souligner la fin de leur convention collective. Cette activité de visibilité durera de 8h à 8h30.

Ils voudront aussi rappeler leurs revendications dans le cadre de la présente négociation pour le renouvellement de leur contrat de travail qui se fait dans un climat de restriction budgétaire.

Le Syndicat du personnel enseignant du Cégep de Sherbrooke (SPECS-CSN) souhaite obtenir une amélioration des conditions de travail de ses membres.

Pour Steve McKay, président du SPECS-CSN, cette négociation survient «dans un contexte d'austérité imposé par le gouvernement, alors que des compressions menacent les services publics, dont l'éducation, et les mécanismes de développement et de solidarité sociale dont le Québec s'est doté au fil des ans», écrit-on dans un communiqué de presse.

«Le Conseil du trésor propose un gel de nos salaires alors que ceux-ci ont pris un retard par rapport au coût de la vie et il propose un recul de nos droits liés à la retraite. C'est tout à fait inacceptable», déplore-t-il.

On peut constater les effets des restrictions budgétaires provoquées par l'austérité gouvernementale dans le Cégep sherbrookois: des postes sont coupés, les services aux étudiants sont réduits, des projets d'innovation sont abolis, énumère-t-on.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer