Le Future Shop de Sherbrooke ferme... pour une semaine

Les clients qui ont tenté de se rendre... (IMACOM, Maxime Picard)

Agrandir

Les clients qui ont tenté de se rendre au Future Shop de Sherbrooke samedi se sont butés à des portes closes.

IMACOM, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Sherbrooke) Le Future Shop de Sherbrooke a fermé ses portes samedi, à l'instar de tous les magasins canadiens de la chaîne. Or, la boutique située à côté du Carrefour de l'Estrie fait partie des 65 magasins qui ne devraient être fermés qu'une semaine, avant de rouvrir ses portes sous l'enseigne Best Buy.

« Ce magasin est temporairement fermé et rouvrira le samedi 4 avril », pouvait-on lire samedi sur une affiche installée à l'entrée du commerce. Les portes vitrées avaient été tapissées de papier blanc pour masquer l'intérieur du magasin. En regardant attentivement, on pouvait toutefois apercevoir l'intérieur de la boutique, où rien semblait n'avoir vraiment changé. Un gardien de sécurité était en poste pour surveiller le matériel.

En après-midi, plusieurs clients traversaient quand même le stationnement désert pour se rendre jusqu'à la porte, l'air incrédule. « Je venais pour payer mon compte... je pense que je vais devoir repasser! » a lancé un homme qui n'était évidemment pas au fait de la nouvelle avant de partir de chez lui.

Regroupement avec Best Buy

C'est en fait le regroupement des bannières Best Buy et Future Shop qui a été annoncé samedi, à la surprise générale. Les deux marques appartenaient déjà à Best Buy Canada, qui dit avoir « effectué un examen approfondi de son parc immobilier en prenant en considération la proximité des magasins Future Shop et Best Buy dans plusieurs marchés, dont certains partagent le même stationnement ».

À l'échelle du pays, ce sont 66 Future Shop qui fermeront définitivement leurs portes, et 65 (dont celui de Sherbrooke) qui devraient être fermés pour une semaine le temps de faire le changement de bannière.

Rappelons que le Best Buy de Sherbrooke, qui était situé sur le Plateau Saint-Joseph, a fermé ses portes subitement en janvier 2013.

Best Buy Canada affirme que le regroupement des bannières amènera une coupure de 500 postes à temps plein et de 1000 postes à temps partiel au Canada. Au moment d'écrire ces lignes, il n'était pas possible de savoir si des postes seraient touchés à Sherbrooke.

Des embauches?

Se pourrait-il que le changement de bannière se traduise par des embauches à Sherbrooke? Une recherche rapide sur le site d'Emploi-Québec révélait samedi que Best Buy cherchait des employés dans la région. Ce sont 20 postes de vendeur qui étaient ouverts à Sherbrooke. « Un magasin Best Buy ouvrira bientôt ses portes dans votre ville! » pouvait-on lire dans l'offre d'emploi. On y spécifiait aussi que des postes à temps partiel, à temps plein, de jour, de soir et de fin de semaine étaient disponibles.

Les engagements honorés

L'entreprise a tenu à rassurer ses clients en précisant que les engagements pris par Future Shop seraient honorés. Ainsi, les cartes-cadeaux seront acceptées dans les magasins Best Buy canadiens, les commandes en cours, les rendez-vous de service et les garanties seront respectés, tout comme les politiques de retour et d'échange. On peut obtenir plus d'informations à ce sujet au bestbuy.ca/questions ou en appelant au 1 866 237-8289.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer