Les chercheurs d'emplois prennent d'assaut le Centre de foires

Curriculum vitae en mains, de nombreux chercheurs d'emplois ont pris d'assaut... (Imacom, René Marquis)

Agrandir

Imacom, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Alain Goupil
La Tribune

(SHERBROOKE) Curriculum vitae en mains, de nombreux chercheurs d'emplois ont pris d'assaut le 16e Salon Priorité-Emploi qui se tient jusqu'à samedi après-midi au Centre de foires de Sherbrooke. Une demi-heure avant l'ouverture des portes, vendredi matin, une longue file d'attente s'étirait dans le hall d'entrée.

Une heure après l'ouverture, les tourniquets indiquaient que près de 300 visiteurs étaient déjà sur place.

Selon les organisateurs, quelque 5000 visiteurs viendront scruter les quelques 2000 emplois offerts dans le cadre de ce salon qui réunit 75 exposants à la recherche de candidats.

Nouveauté cette année, huit entreprises et organismes liés au plastique composites et au caoutchouc se sont réunis au sein d'un même îlot.

Bien que cycliques, ce secteurs offrent des perspectives d'emplois intéressantes, au dire de leur porte-parole, Clémence Profit et Marie-Hélène Hamelin.

Ainsi, dans l'industrie du plastique et des composites, certains diplômes d'études collégiales (DEC) offrent la possibilité de toucher un salaire annuel de 60 000 $.

Dans l'industrie du caoutchouc, où on parle d'emplois syndiqués, le taux horaire à l'entrée peut atteindre 18 $ et passer à 21 $ /heure après quelques années.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer