Résidence pour aînés: les commerçants de la Plaza de l'Ouest se montrent ouverts

À première vue, les commerçants de la Plaza de l'Ouest reçoivent positivement... (Imacom, Frédéric Côté)

Agrandir

Imacom, Frédéric Côté

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) À première vue, les commerçants de la Plaza de l'Ouest reçoivent positivement le projet de construction d'une résidence pour aînés sur le plateau commercial. Ils se montrent ouverts à cette vocation pour une portion de terrain située à l'angle des rues du Haut-Bois et Poisson.

Rappelons que le promoteur Réseau Sélection espère commencer la construction d'une résidence qui devrait accueillir au moins 200 aînés, à Rock Forest, vers la fin de l'été. Une demande d'amendement au zonage a été déposée au comité consultatif d'urbanisme (CCU) en ce sens. Les élus du secteur Rock Forest, de même que le conseiller Marc Denault, membre du CCU, avaient quelques questions avant de penser à donner leur aval. M. Denault suggérait notamment de consulter les commerçants et les citoyens.

Denis Bourque, propriétaire du restaurant Tim Hortons, comprend que le projet puisse soulever des questions. «Personnellement, j'ai besoin d'invités qui viendront le plus souvent possible dans mon commerce. Avoir plus de résidants dans le secteur signifie une source plus grande de gens qui peuvent consommer du café. C'est clair que ce n'est pas une mauvaise nouvelle. On ne vient pas de m'annoncer un problème.»

Les élus avaient entre autres soulevé la possibilité d'attendre quelques années avant d'envisager la construction d'édifices résidentiels. «Si le développement de la vocation commerciale se fait sur 10 ou 15 ans, c'est trop long. Nous avons besoin de gens dans nos commerces. Nous ne pouvons pas attendre la fin du projet commercial.»

Est-ce à dire que les commerces de la Plaza de l'Ouest n'atteignent pas les objectifs qu'ils s'étaient fixés? «Ça va bien, mais je ne serais pas contre que ça aille mieux. L'important pour moi c'est qu'on arrive à occuper la Plaza à 100 % et que ça ne prenne pas dix ans.»

La directrice des communications et du marketing des restaurants McDonald's de Sherbrooke (à l'exception de celui de la rue King Est), Katia Cyr, rapporte quant à elle qu'elle participera aux consultations publiques sur le sujet. «Nous n'avons pas encore assez d'information sur le projet pour nous prononcer, mais à première vue, il semble important que la Ville prenne le temps de bien planifier à moyen et à long terme la stratégie pour ce secteur. Que veut-on faire avec ce pôle commercial?»

Mme Cyr estime qu'il faut en faire une priorité. «S'il n'y a pas des faits et des évaluations pour prendre des décisions, c'est un coup d'épée dans l'eau.»

La conseillère Annie Godbout avait démontré une sensibilité à cette possibilité. «Nous avons une préoccupation à travailler sur un plan d'action, mais il faut sentir une volonté des commerces de créer une dynamique. Nous avons besoin d'un plan plus structuré de développement commercial.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer