Un transfert d'élèves crée des remous à la CSRS

Marc Juneau... (Archives La Tribune, Jessica Garneau)

Agrandir

Marc Juneau

Archives La Tribune, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Enregistrant une hausse des élèves ayant un trouble du spectre de l'autisme (TSA), la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke (CSRS) ajoute de nouvelles classes afin d'accueillir cette clientèle. L'école primaire Sainte-Anne ne suffisant plus à la demande, la CSRS ouvrira un deuxième point de service à l'école du Soleil-Levant.

Du coup, des élèves de Sainte-Anne ayant un TSA seront transférés à Soleil-Levant. La réorganisation prévoit aussi le déplacement de classes de communication et de troubles du comportement au primaire. La décision a suscité de vives discussions, mardi soir au conseil des commissaires.

«On est en augmentation depuis les deux ou trois dernières années, indique Marc Juneau, directeur du service des ressources éducatives, à propos de la clientèle de Sainte-Anne ayant un TSA. Les classes spécialisées de l'établissement accueillaient 33 élèves ayant un TSA en 2012-2013, comparativement à 45 cette année. Le nombre pourrait grimper à 50, voire 55 élèves, à la rentrée scolaire.

Les changements seront effectifs à la rentrée scolaire.

L'école Sainte-Anne, sise sur la rue Ontario, compte actuellement cinq groupes de niveau primaire pour ce type de clientèle, et deux groupes au préscolaire. La CSRS s'attend à ce que le nombre de groupes passe de 7 à 9 au total, voire 10. L'organisation scolaire n'est pas complétée à cette période-ci de l'année.

«On n'avait pas le choix : on est déjà en débordement à Sainte-Anne», estime M. Juneau.

La CSRS prévoit également déplacer la classe de trouble de comportement (2e cycle) de l'école du Soleil-Levant à l'école Brébeuf.

La clientèle «en déficience langagière» de l'école Brébeuf, regroupée en classe de communication, sera transférée à l'école du Boisjoli, dans l'arrondissement de Rock Forest. La CSRS soutient que cette clientèle est «en constante diminution», et que le «point de service de l'école Brébeuf ne compte plus qu'un groupe». Le fait de n'avoir qu'un groupe pouvait être problématique, puisqu'on devait parfois y regrouper des élèves de tous les niveaux, explique M. Juneau. Boisjoli compte actuellement trois groupes de communication; elle en comptait quatre l'an dernier.

Lors de la séance des commissaires, hier soir, des enseignantes ont fait part de leur mécontentement face au processus. Père de deux garçons, Jocelyn Dupuis s'inquiète pour ses enfants. L'un de ses fils sera assurément transféré de Brébeuf à Boisjoli. «Son réseau est bâti et on démolit son réseau», illustre-t-il en soulignant les besoins de stabilité de ses fils.

M. Dupuis craint que son autre fils, autiste, élève à Sainte-Anne, soit aussi déplacé dans les années futures.

Afin d'éviter les longs trajets, il aurait préféré qu'une classe soit disponible au centre-ville. M. Dupuis habite l'arrondissement de Brompton. «On n'a pas pris en considération la distance», déplore celui qui est membre du comité EHDAA (élève handicapé, en difficulté d'apprentissage ou d'adaptation. Il raconte qu'une enseignante a appris le transfert à des parents hier. Pas étonnant que peu de parents se soient mobilisés, selon lui.

Le président de la CSRS, Gilles Normand, souligne que les élèves de Ste-Anne qui se retrouveront à Soleil-Levant seront juste à côté, ce qui permettra d'assurer une «continuité». Le transport scolaire demeurera le même. «Ce sont des jeunes pour qui il faut avoir le plus de stabilité.»

«Il y a un comité qui a été mis sur pied avec le personnel des deux écoles pour assurer la transition (...) Le comité s'est réuni pour préparer l'information aux parents», indique M. Juneau. «Notre objectif, c'est que la transition se fasse en douceur.»

La réorganisation pourrait entraîner une hausse de 60 000 $ de la facture de transport. Un autre scénario, plus coûteux, a été écarté.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer