La cause de Raif Badawi sera réexaminée

Ça fait maintenant 10 semaines que Raif Badeawi échappe aux 50 coups de fouet... (IMACOM, Maxime Picard)

Agrandir

IMACOM, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

<p>Chloé Cotnoir</p>
Chloé Cotnoir
La Tribune

(Sherbrooke) Ça fait maintenant 10 semaines que Raif Badeawi échappe aux 50 coups de fouet qu'il devrait recevoir le vendredi.

Fidèles à leurs habitudes, des Sherbrookois s'étaient présentés devant l'hôtel de ville de Sherbrooke vendredi pour une manifestation éclair visant à réclamer la libération du blogueur saoudien.

Sa femme réfugiée à Sherbrooke, Ensaf Haidar, a annoncé dans une entrevue donné à l'hebdomadaire allemand Stern que le cas de son mari sera réexaminé par la Cour suprême d'Arabie saoudite.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer