Le nom d'une pionnière du monde municipal honoré par la Ville

Françoise Dunn... (Archives La Tribune)

Agrandir

Françoise Dunn

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(SHERBROOKE) La Ville de Sherbrooke donne au centre culturel et communautaire de l'arrondissement de Jacques‑Cartier le nom d'une pionnière du monde municipal.

L'édifice attenant à l'école Montcalm porte désormais le nom de Françoise Dunn, première conseillère municipale de l'histoire de la Ville de Sherbrooke.

Mme Dunn, qui a mené une carrière d'agente immobilière de 1975 à 2002, a été la première femme à briguer les suffrages à titre de conseillère municipale, pour le quartier nord de la Ville de Sherbrooke, le 4 novembre 1982.

Réélue pour un deuxième mandat, elle siégera au conseil municipal de Sherbrooke jusqu'en novembre 1990, pavant ainsi la voie à plusieurs autres femmes.

S'intéressant particulièrement au développement de la culture comme outil de développement du centre-ville, elle a notamment exercé son influence pour l'adoption, en 1983, de la première politique culturelle municipale, Sherbrooke devenant ainsi la toute première ville québécoise à se doter d'une telle politique.

Née Françoise Raymonde Rousseau, le 14 août 1927, elle épousera le major général John J. Dunn en mai 1951 et donnera naissance à cinq enfants, Suzan, Robert, Nina, Peter et John Cecil.

Françoise Dunn est décédée en 2013.

Le Centre culturel et communautaire Françoise-Dunn est situé dans le même bâtiment que le bureau d'arrondissement de Jacques‑Cartier, édifice qui fut inauguré en janvier 2011.

De plus, les conseillers municipaux Marc Denault  et  Pierre Tardif  organisent une soirée pour rendre hommage à Mme Dunn  le 24 avril prochain au centre communautaire qui porte désormais son nom.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer