Le coloré Hubert Richard ferme son dépanneur

Après deux années non rentables, Hubert Richard n'a eu d'autre choix que de... (Imacom, Maxime Picard)

Agrandir

Imacom, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Chloé Cotnoir</p>
Chloé Cotnoir
La Tribune

(SHERBROOKE) Après deux années non rentables, Hubert Richard n'a eu d'autre choix que de mettre la clé dans la porte de son dépanneur situé sur la rue King Ouest. Le parti municipal Comme une eau Terre perd ainsi son quartier général.

Hubert Richard... (Archives La Tribune) - image 1.0

Agrandir

Hubert Richard

Archives La Tribune

« On a fermé le 3 mars, après le Carnaval de Sherbrooke où l'on a majoritairement servi de guichet automatique et de toilette », explique le coloré chef du parti.

Selon M. Richard, cette situation était à l'image des dernières années d'activité de son commerce.

« C'était difficile. Je l'ai porté à bout de bras les deux dernières années, mais là c'est fini. Je suis encore un peu sous le choc », admet celui qui dirigeait le dépanneur depuis sept ans.

Plus qu'un simple commerce, le dépanneur de M. Richard servait également de lieu de rassemblement pour les membres de son parti et pour des résidents du centre-ville qui venaient parfois piquer une jasette dans ces locaux.

Il n'était pas rare de voir des personnes installées confortablement dans des chaises de plastique, juste devant le local.

« La fermeture va créer un manque pour les habitants du centre-ville comme pour le parti », croit celui qui s'est fait remarquer lors de la campagne électorale à la mairie en 2013 avec son costume vert.

Dans les prochaines semaines, Hubert Richard veut mettre à jour la liste de membres de son parti et trouver un nouveau local pour assurer sa survie.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer