Interdit de vapoter dans les autobus de la STS

Il est désormais interdit de vapoter dans les autobus de la Société de... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Il est désormais interdit de vapoter dans les autobus de la Société de transport de Sherbrooke (STS). L'usage de la cigarette électronique de manière à ce qu'elle produise de la vapeur ou de la fumée y sera donc défendue. Une amende variant entre 50 et 500 $ pourrait être imposée aux contrevenants.

Les élus du conseil municipal de Sherbrooke ont entériné cette décision lundi soir. «Il s'agit simplement d'harmoniser et d'actualiser le règlement qui existait déjà sur la cigarette dans nos autobus et nos bâtiments», explique le président de la STS Bruno Vachon.

La STS fait figure de précurseure puisqu'il n'existe aucun règlement municipal sur le vapotage. «Nous n'avons pas la prétention d'avoir la connaissance sur la dangerosité de la cigarette électronique. Notre décision est davantage liée au confort, au civisme et au respect de la clientèle. Je ne pense pas que nous distribuons beaucoup d'infractions liées à la cigarette en ce moment. C'est vraiment une question d'harmonisation.»

Selon M. Vachon, il n'a pas été question de règlements sur la cigarette électronique ailleurs à la Ville de Sherbrooke. «Le fait qu'on en parle cette semaine fera peut-être en sorte que quelqu'un quelque part se penchera sur le sujet.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer