MURIRS aura une toile en Chine

Il y aura un peu du collectif sherbrookois MURIRS dans un immense projet de... (Photo fournie)

Agrandir

Photo fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Tribune
La Tribune

(SHERBROOKE) Il y aura un peu du collectif sherbrookois MURIRS dans un immense projet de murale de la ville de Yingtan en Chine. MURIRS réalisera une des 50 murales qui composeront une oeuvre de 250 mètres de long à être accrochée dans le village Huaquan, un village artistique dans lequel se trouvent plusieurs commerces et galeries d'art.

C'est l'initiateur du projet, Steven Chia Chang Liu, qui a sollicité l'organisme sherbrookois. « Comme la poursuite du bonheur est universelle, nous souhaitions inviter des artistes internationaux qui partagent notre vision à contribuer et à créer cet ensemble de murales », affirme-t-il dans un communiqué.

« À nos yeux, ceci est une preuve du succès de notre événement Global Mural Conference de 2014 ainsi que de notre premier Symposium d'art mural. C'est une confirmation que Sherbrooke et ses murales traversent les frontières et deviennent grandement reconnues pour leur savoir-faire », a réagi Serge Malenfant, président de MURIRS.

Le projet est en cours de réalisation sur une toile dans l'auditorium de l'école Montcalm et sera complété en Chine le 2 mai. La toile s'intitule L'éveil divin et représente l'harmonie, le bonheur universel et la paix intérieure.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer