Le conseiller Boutin rabroue une ex-candidate

Vincent Boutin... (Archives La Tribune, René Marquis)

Agrandir

Vincent Boutin

Archives La Tribune, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(SHERBROOKE) Le conseiller du district des Quatre-Saisons Vincent Boutin s'en est pris à l'ex-candidate du district du Carrefour, Évelyne Beaudin, lundi à l'hôtel de ville. Dans la période des messages, l'élu a invité la citoyenne à plus de retenue dans ses interventions.

Évelyne Beaudin... (Archives La Tribune, Jessica Garneau) - image 1.0

Agrandir

Évelyne Beaudin

Archives La Tribune, Jessica Garneau

Un peu plus tôt en soirée, Mme Beaudin, qui est également présidente du Comité des citoyens du parc Chauveau, avait soulevé ses inquiétudes devant le projet de prolongement de la rue Chauveau. Elle avait aussi reproché au maire Bernard Sévigny d'avoir qualifié certains conseillers d'opposants politiques. « En considérant (Pierre) Tardif comme un adversaire, le maire donne l'impression aux citoyens qui ont choisi M. Tardif qu'il les considère aussi comme des adversaires », avait-elle notamment déclaré.

Vincent Boutin n'a pas apprécié. « Je voulais revenir sur l'intervention qu'Évelyne Beaudin a faite un peu plus tôt. Ce n'est pas la première fois qu'elle fait ça. Je l'inviterais à de la retenue dans ses commentaires. Elle a mis en doute l'intégrité du maire. Elle l'a déjà fait avec la greffière aussi. Bien que les élus aient souvent mauvaise presse, ça reste une fonction noble et lorsqu'elle s'attaque à l'intégrité d'un élu, ce sont tous les élus qu'elle vise. Nous sommes tous ici pour les bonnes raisons. Je l'invite à encore plus de retenue, d'autant plus que c'est une ancienne candidate qui, je le suppose, retentera sa chance un jour. »

Sa collègue Hélène Dauphinais s'est portée à la défense de la citoyenne. « Je ne sais pas si j'ai l'épiderme moins sensible, mais je n'ai pas relevé quelque chose de particulièrement agressif ou de pas correct envers le maire. Je me suis déjà retrouvée un peu dans la même position où, après avoir perdu mes élections, je continuais à venir faire des interventions à des comités. On dirait que les gens se plaisent à te dire que tu reviens parce que tu as perdu tes élections. Je pense qu'on devrait être contents quand quelqu'un s'implique dans la vie de sa communauté. On ne devrait pas lui en garder rigueur de continuer à s'impliquer. Je vous trouve très sévère ce soir», a-t-elle répondu à M. Boutin.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer