Norm Green n'ira pas sur Mars

Le Sherbrookois Norm Green n'a pas été retenu pour poursuivre l'aventure Mars... (Photo tirée de Facebook)

Agrandir

Photo tirée de Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(SHERBROOKE) Le Sherbrookois Norm Green n'a pas été retenu pour poursuivre l'aventure Mars One. Au terme de la troisième ronde, le Sherbrookois n'a pas été sélectionné. Aucun des cinq Québécois qui avaient passé en troisième ronde n'a été retenu pour la suite du processus de sélection.

Sur son compte Facebook, Norm Green remercie les personnes qui l'ont supporté dans ce rêve qu'il avait de faire de la cohorte prête à coloniser la planète Mars.

L'homme de 38 ans avait passé une nouvelle entrevue en vidéoconférence avec le comité de sélection qui se trouvait en Californie à la fin janvier.

M. Green, un technicien en informatique au service à la clientèle chez SherWeb, faisait partie des 663 candidats toujours en lice.

Le projet, lancé en 2013 par l'ingénieur néerlandais Bas Lansdorp, prévoit l'installation d'une colonie humaine sur la planète rouge. Les 24 terriens sélectionnés partiront par groupes de quatre personnes tous les deux ans. Il est prévu que le voyage ne soit qu'un aller simple.

Sur le site internet de Mars One, il est mentionné que l'entraînement commencera en 2015 pour les candidats sélectionnés et qu'il se poursuivra jusqu'au lancement de la mission, en 2024. Les membres de la future colonie apprendront à vivre pendant une longue période de temps dans un endroit isolé. Ils apprendront à réparer leur équipement et s'entraîneront à faire pousser leur nourriture.

Les premières simulations se tiendront sur un terrain rappelant celui de la planète Mars. Un deuxième entraînement sera organisé dans un endroit plus isolé, dans le désert Arctique.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer