Fonds Brigitte-Perreault: un accent vers l'interdisciplinarité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Alain Goupil
La Tribune

(SHERBROOKE) Douze projets visant à améliorer la qualité des soins et des services au CHUS recevront près de 110 000 $ cette année du Fonds Brigitte-Perreault, auxquels s'ajoutent quatre bourses de 2500 $ qui seront versées à des résidents dans le cadre du programme d'initiation à la recherche clinique.

Comme le veut la coutume, le Fonds Brigitte-Perreault a profité de la fête de la St-Valentin pour dévoiler les projets qui ont séduit les membres de son comité de sélection. Au total, 21 projets ont été soumis. Ceux retenus l'ont été pour l'amélioration qu'ils apporteront à la qualité des soins, tant sur le plan humain que de la sécurité.

L'un de ces projets consiste en l'aménagement d'un local pour les patients ayant subi un accident vasculaire cérébral (AVC). Ce local servira notamment lors des suivis avec les spécialistes (ergothérapeutes, orthophonistes, travailleurs sociaux, etc.) dans le cadre d'un plan d'intervention interdisciplinaire.

Parmi les autres projets retenus, certains visent à améliorer les soins dans le cas de pneumonie, d'hépatite C, de post-partum suivant des complications lors d'une grossesse ou encore lors de l'utilisation d'anticoagulants oraux directs.

« Ce qui est remarquable cette année, c'est l'interdisciplinarité des projets, a souligné Dr Gilles Faust, président du comité de sélection. On en a en santé mentale, en santé physique, en prévention, en soins spirituels. Il y a un éclatement des projets dans plusieurs disciplines qui, je crois, vont se poursuivre dans les années à venir à cause de la loi 10 qui va amener tous les établissements à travailler ensemble », a émis le gastroentérologue.

Bourses Rachel-Bujold

Nouveauté cette année, quatre bourses de 2500 $, du nom de la radio-oncologue Rachel Bujold, ont été remises en plus des bourses du Fonds Brigitte-Perreault.

C'est l'auteur-compositeur-interprète Vincent Vallières, également parrain du Fonds Brigitte-Perreault, qui a procédé au dévoilement de ces bourses. Selon lui, les bourses remises dans le cadre du Fonds Brigitte-Perreault répondent au besoin auquel s'attend n'importe quel être humain lorsqu'il est confronté à la maladie.

« J'aime beaucoup l'emphase que le Fonds met sur l'humanisation des soins. Surtout dans le contexte de la loi 10 et tout ce qu'on entend. S'il y a un aspect qu'on ne doit pas perdre de vue, c'est celui-là. Je me mets toujours dans la peau d'un parent qui a un enfant malade ou si nous-mêmes on tombe malade. S'il y a une chose qu'on souhaite quand on se pointe à l'hôpital, c'est d'être traité le plus humainement possible. Mon implication repose essentiellement là-dessus », de dire l'auteur-compositeur-interprète qui habite Magog.

Depuis sa création en 2005, le Fonds Brigitte-Perreault est venu en aide à 72 projets en leur versant plus d'un demi-million de dollars. Le Fonds a été créé à la mémoire de la gastroentérologue Brigitte Perreault, décédée des suites d'un cancer.

Améliorer l'expérience patient pour l'information et la prise de rendez-vous via le Web et le courriel

(10 000 $)

Aménager un local multifonction pour les patients ayant subi un ACV (5467 $)

Développer une approche structurée aux familles pour leurs proches en soins de fin de vie (8900 $)

Concevoir un dépliant sur la modification des habitudes de vie en postpartum suivant des complications en grossesse (3500 $)

Considérer l'expérience patient au quotidien: tournée de renforcement par secteur (5000 $)

Créer des outils pour prise en charge des traitements de l'hépatite C (4000 $)

Développer des contenus Web de référence en oncogénétique centrés sur les besoins des patients (8000 $)

Bouger ensemble pour que les personnes âgées retournent en forme chez elles (10 000 $)

Évaluer l'usage péri-opératoire des anticoagulants oraux directs (9250 $) Mettre sur pied un projet pilote de réduction des pneumonies acquises sous ventilateur (10 000 $)

Projets spéciaux

Mise en oeuvre d'un plan d'action de réorganisation du service des soins spirituels (25 000 $)

Valoriser l'intégration du patient et ses proches au sein de l'équipe en contexte de collaboration interprofessionnelle (10 000 $)

Bourses Rachel-Bujold (2500 $)

Tenue de dossier précédant les départs sans autorisation en psychiatrie

Température d'admission des enfants prématurés de moins de 32 semaines

Syndrome de Lynch

Lignes directrices concernant la thromboprophylaxie (prévention des phlébites et embolies pulmonaires).

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer