Merci aux profs du Centre Saint-Michel

Le président de l'association étudiante du Centre Saint-Michel,... (IMACOM, René Marquis)

Agrandir

Le président de l'association étudiante du Centre Saint-Michel, Juny Félix, a profité de la Semaine des enseignantes et enseignants du Québec pour dire « merci » aux professeurs du Centre et leur offrir des fleurs. Il est en compagnie de l'enseignant en français Ghislain Thériault, de l'enseignante en mathématique Dominique Lainet, de l'enseignante et conseillère pédagogique Anabel Côté et du directeur de l'institution Carl Tourigny.

IMACOM, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Chloé Cotnoir</p>
Chloé Cotnoir
La Tribune

(SHERBROOKE) Quand Juny Félix a franchi les portes du Centre Saint-Michel pour la première fois, l'image qu'il avait en tête était celle de l'Everest : une immense montagne à surmonter. Un an plus tard, il affirme en souriant que ce qu'il voit devant lui est tout à fait «plat».

S'il voit maintenant ses études du bon côté, c'est entre autres grâce au travail de ses professeurs et du personnel du centre de formation pour adulte. Jour après jour, à coup de sourires et d'encouragements, ils poussent les étudiants à atteindre leur objectif.

«C'est inimaginable ce que font les professeurs ici», lance l'étudiant d'entrée de jeu.

Mais ce n'est pas nécessairement de leur tâche d'enseignant que M. Félix parle - elle est effectuée avec beaucoup de patience et de dévouement, précise-t-il -, mais de tous les petits à-côtés qu'ils ajoutent à leur travail.

«Ils en font toujours plus pour les étudiants. Ils vont chercher chacun des étudiants personnellement pour leur permettre d'aller chercher leur attestation. Ils nous encadrent et nous aident dans leur classe comme en dehors», souligne-t-il en citant en exemple l'achat d'exemplaires de La Tribune, disposés dans les classes pour que les élèves puissent les consulter, mais payés à même la poche des professeurs.

À titre de président de l'association étudiante du Centre, M. Félix tenait à profiter de la Semaine des enseignantes et enseignants du Québec pour remercier tous ceux qui l'ont aidé dans son parcours et qui contribuent au succès de milliers d'adultes qui prennent la courageuse décision de retourner sur les bancs d'école.

«Au nom de l'association, nous leur avons offert des fleurs ce matin [hier], en guise de merci. Ces gens-là donnent tellement, sans rien attendre en retour, sauf le succès de leurs étudiants», poursuit M. Félix, visiblement touché par le dévouement de ses enseignants.

Une belle surprise

Ghislain Thériault est enseignant en français et s'occupe de l'entrée en formation des nouveaux étudiants. À ses yeux, l'initiative de l'association était une belle «tape dans le dos».

«À mon souvenir c'est la première fois que l'association fait ça et c'est bien apprécié! On aime tous ça recevoir des tapes dans le dos», soutient M. Thériault.

Sa collègue, Anabel Côté, était également honorée de cette attention, mais elle tenait à dire que la plus belle récompense pour les employés du Centre reste la réussite de ses élèves.

«On apprécie beaucoup le geste, mais de la reconnaissance on en a tout au long de l'année lorsque les élèves réussisent et qu'ils nous disent qu'ils ont fini et qu'ils quittent», souligne l'enseignante et conseillère pédagogique.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer