À la mémoire des cyclistes décédés et blessés

La cycliste Déliska Bergeron est décédée l'été dernier... (Archives La Tribune, Jocelyn Riendeau)

Agrandir

La cycliste Déliska Bergeron est décédée l'été dernier au centre-ville.

Archives La Tribune, Jocelyn Riendeau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Chloé Cotnoir</p>
Chloé Cotnoir
La Tribune

(SHERBROOKE) La mémoire des cyclistes décédés et blessés à Sherbrooke sera honorée par un monument commémoratif qui sera installé dans le parc Saint-François, près du pont Aylmer.

« Nous avons reçu ce monument, car c'est ici que la Randonnée du silence a pris naissance en 2004 », explique le président du Club cycliste de Sherbrooke, Richard Fortier.

Le parc Saint-François semblait être l'endroit tout désigné pour installer le monument, vu sa proximité avec le lieu où la mère de famille sherbrookoise Déliska Bergeron a perdu la vie l'été passé, fauchée par un camion à l'intersection de la rue King Est et du boulevard Saint-François.

« Ce lieu va devenir la conclusion de notre Randonnée du silence pour les années à venir », souligne M. Richard, tout en précisant que le parc était également situé près de la piste cyclable transcanadienne.

Le monument sera éclairé, des bancs seront installés et un aménagement paysager sera réalisé. Le dévoilement aura lieu le 20 mai, à l'occasion de la Randonnée du silence.

En tout, il y aura cinq autres monuments du genre au Québec. L'idée vient de Léon Thériault du Club cycliste de Sainte-Julie.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer