Le NPD est d'attaque pour affronter Harper, assure Dusseault

Pierre-Luc Dusseault... (Archives La Tribune, Jessica Garneau)

Agrandir

Pierre-Luc Dusseault

Archives La Tribune, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) À quelques mois des prochaines élections fédérales, le NPD se dit d'attaque pour affronter le gouvernement de Stephen Harper, assure le député de Sherbrooke aux communes, Pierre-Luc Dusseault.

« En 2015, Tom Mulcair finira le boulot entamé par Jack Layton. Le NPD a une vision claire pour bâtir un projet de société durable et remplacer ce gouvernement empêtré dans les scandales et incompétent », affirme-t-il, au moment où il s'apprête à retourner à Ottawa pour la rentrée parlementaire.

« Les familles de la classe moyenne travaillent plus dur que jamais, mais elles arrivent à peine à se sortir la tête de l'eau. Les revenus baissent et la dette des ménages ne cesse d'augmenter. Les jeunes familles n'arrivent même pas à se trouver des services de garderie abordables », ajoute Pierre-Luc Dusseault.

On peut reprocher bien des travers au gouvernement conservateur, dit-il. « Sous Stephen Harper, nos aînés ne pourront plus prendre leur retraite avant l'âge de 67 ans. Les services de garde sont trop chers et trop rares pour des millions de familles. Il n'y a pas de salaire minimum à l'échelle fédérale. L'environnement est délaissé alors que les conservateurs ont mis tous nos oeufs dans le panier des pétrolières ».

« Le NPD renversera la vapeur et travaillera pour ramener l'âge de la retraite à 65 ans. Le NPD exigera un salaire minimum fédéral de 15 $ l'heure et financera un programme de garderies pour créer et maintenir 1 million de places à 15 $ par jour. »

Pour le NPD, Stephen Harper a fragilisé l'économie canadienne en misant tout sur les pétrolières. La chute du prix du baril de pétrole menace maintenant l'atteinte de l'équilibre budgétaire, dit craindre Pierre-Luc Dusseault dans un communiqué de presse.

« Le NPD exigera la fin du fractionnement du revenu, une mesure inefficace qui ne profite qu'aux plus riches. Nous allons favoriser la croissance économique tout en protégeant l'environnement et nous allons aider les familles de la classe moyenne », a indiqué Pierre-Luc Dusseault.

« L'entêtement de Stephen Harper a causé d'importants dégâts à notre environnement et notre économie », a conclu le député de Sherbrooke.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer