Une maison technologique au salon Expo habitat

Karenne Ouellet, représentante aux ventes DuProprio, Marc Bougie,... (Imacom, Jessica Garneau)

Agrandir

Karenne Ouellet, représentante aux ventes DuProprio, Marc Bougie, président de Gestion immobilière Santi, André Duclos, président de l'APCHQ-Estrie, et Sylvain Mathieu, directeur général de l'APCHQ-Estrie, ont dévoilé lundi la programmation du 33e salon Expo habitat Estrie.

Imacom, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Deux maisons, un loft et quatre cuisinistes, voilà ce que propose la 33e édition du salon Expo habitat Estrie, qui se tiendra au Centre de foires du 5 au 8 février. Les dernières tendances du monde de la construction et de la rénovation seront présentées sous le thème « Des idées... vos réalisations! »

Parmi les nouveautés, la Maison Inovie proposera un concept exclusif de bâtiment technologique. « Il y aura des panneaux solaires. Panneaux électroniques, panneaux électriques, lumières contrôlées à distance, géothermie, la maison sera à la fine pointe de la technologie. Il y a des forfaits qui seront disponibles à un prix abordable, probablement pour un montant de départ qui se situe entre 2000 et 5000 $. Je veux attirer la technologie que nous n'avons pas en Estrie mais que nous voulons implanter ici », explique le président de Gestion immobilière Santi, Marc Bougie.

Le directeur général de l'APCHQ-région de l'Estrie, Sylvain Mathieu, invite quant à lui les visiteurs à faire le plein d'idées en matière de rénovation. « La Maison Inovie aura un chauffage radiant, des éoliennes, un système de traitement des eaux grises. La domotique est de plus en plus demandée. Les gens investissent pour être confortables chez eux. La maison extérieure sera quant à elle décorée au goût du jour par les décoratrices du Collège Champlain. Ce sera la première fois que nous aurons deux maisons », explique-t-il.

La présence d'un loft urbain de 1200 pieds carrés constitue aussi une nouveauté. « Il s'agira d'une immense pièce décorée. C'est un loft au complet. D'habitude, nous présentons de petites pièces décorées. Cette année, nous avons décidé de faire juste une grande pièce. Nous pensons que l'effet sera encore plus grand. Nous avons aussi forcé la note pour avoir des cuisinistes parce que c'est la chose que les gens demandent le plus. Il y aura quatre nouveaux exposants pour des armoires de cuisine entre autres. »

M. Mathieu mentionne par ailleurs le jardin japonais comme une autre attraction. Des conférences y seront présentées, notamment sur l'entretien des drains de fondation et sur les planchers chauffants. Des cours de préparation de sushis y seront aussi offerts.

Au Centre de foires, les visiteurs découvriront quelque 130 exposants répartis sur les 60 000 pieds carrés du site d'exposition. La maison extérieure sera quant à elle reliée à l'intérieur par un tunnel isolé. Les visiteurs courent aussi la chance de gagner l'équivalent de 8500 $ en prix.

Le conseiller municipal Robert Pouliot, qui agissait comme remplaçant du maire lors du point de presse, hier, a rappelé que « Sherbrooke est une ville vivante, une ville de projets ». À preuve, dit-il, ce sont 4594 permis de construction et de rénovation qui ont été délivrés en 2014.

« Nous profiterons de l'occasion pour présenter la refonte règlementaire en urbanisme qui nous permettra d'uniformiser nos règlements. »

Environ 20 000 personnes sont attendues pendant le week-end du salon.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer