La consigne d'un seul visiteur par patient est maintenue

Le virus de l'influenza laisse peu de répit aux autorités du Centre hospitalier... (Archives La Tribune)

Agrandir

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Le virus de l'influenza laisse peu de répit aux autorités du Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (CHUS) qui maintiennent la consigne d'un seul visiteur en santé par patient. On redoute aussi une deuxième vague dans la région au cours des prochaines semaines.

Céline E. Gervais... (Archives La Tribune, Jessica Garneau) - image 1.0

Agrandir

Céline E. Gervais

Archives La Tribune, Jessica Garneau

Les salles d'urgence du CHUS demeurent très achalandées et le nombre de suspicions d'influenza est à la hausse depuis la fin de semaine, note la direction de l'hôpital.

Le respect rigoureux des mesures de prévention des infections par le personnel, les patients et les visiteurs visent à limiter la propagation du virus de l'influenza ou de la gastroentérite à l'intérieur des pavillons du CHUS, a-t-on annoncé. On souhaite évidemment protéger les patients hospitalisés et le personnel «à la veille du deuxième pic d'influenza attendu dans notre région», rappelle la directrice des soins infirmiers et codirectrice des services cliniques du CHUS, Céline E. Gervais.

«Jusqu'à maintenant, les mesures prises ont donné de bons résultats. C'est pourquoi nous les maintenons par mesure préventive.»

Dre Mélissa Généreux, directrice de Santé publique de l'Estrie, mentionne que des éclosions ont été signalées dans des points de service, comme des CHSLD et des résidences pour personnes âgées. Certains de ces patients peuvent se retrouver au CHUS en cas de complication.

«Ce n'est pas derrière nous, avertit-elle. Il ne faut pas baisser la garde. L'influenza de type B pourrait arriver en février ou mars  dans la région. En 2014, l'influenza de type A est arrivée à la fin janvier et le virus de type B en mars.»

 Mélissa Généreux... (Imacom, Jessica Garneau) - image 2.0

Agrandir

 Mélissa Généreux

Imacom, Jessica Garneau

Les lundis, on a assisté à «une journée exceptionnelle» dans les urgences, lance Mme Gervais. On a observé un taux d'achalandage très élevé, car les personnes malades la fin de semaine consultent en début de semaine. En fin de journée le lundi 12 janvier, 93 patients occupaient les civières des urgences du CHUS (capacité totale de 72). De ces 93 patients, 38 avaient plus de 75 ans.

Le CHUS a donc ouvert 17 lits supplémentaires afin de répondre aux besoins de la clientèle.

L'influenza n'explique pas, à elle seule, l'affluence constatée au cours des derniers jours. Il s'agit plutôt de multipathologies telles des pneumonies (non causées par l'influenza), des difficultés respiratoires, des cas de cardio, de pédiatrie, de trauma, d'influenza et de gastro.

« La direction échange régulièrement avec les coordonnateurs et les chefs médicaux ainsi qu'avec nos partenaires afin de mettre en place les meilleures solutions pour aider à décongestionner les lits et les urgences», poursuit Madame Gervais.

La direction du CHUS demande encore aux personnes présentant des symptômes grippaux d'éviter de se rendre à l'hôpital à moins d'avoir un rendez‐vous médical ou une consultation à l'urgence pour un problème de santé sévère.

«Parce que l'influenza se propage très facilement, l'hygiène des mains en entrant et en sortant de l'hôpital et des chambres, le port du masque et toux dans le pli du coude sont des mesures obligatoires pour toutes les personnes symptomatiques», note un communiqué de presse.

«Les visiteurs ayant des symptômes grippaux qui se rendront dans les unités de soins seront priés de quitter immédiatement l'hôpital. Chez le personnel, le Service de santé a recensé, depuis le 8 décembre, 41 cas confirmés d'influenza. Pendant la période de contagiosité, les employés malades doivent demeurer chez eux.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer