Exclusif

La faculté de théologie de l'UdeS fermera ses portes

La faculté de théologie et d'études religieuses de l'Université de Sherbrooke... (Imacom, Maxime Picard)

Agrandir

Imacom, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) La faculté de théologie et d'études religieuses de l'Université de Sherbrooke fermera ses portes le 1er mai.

C'est du moins ce qu'ont confirmé à La Tribune plusieurs sources fiables, qui ne pouvaient toutefois commenter le dossier publiquement.

Ce sont les remaniements budgétaires découlant des coupures gouvernementales qui auraient poussé l'institution à prendre cette décision.

Des rumeurs concernant la fermeture circulaient depuis longtemps. Bien qu'elle n'ait pas encore été approuvée par le conseil d'administration, la décision aurait été prise.

Un Centre interdisciplinaire en études de religieux contemporain devrait être mis sur pied, pour permettre aux étudiants actuellement inscrits d'y poursuivre leur programme.

Les professeurs de la faculté continueront donc d'enseigner dans ce centre, et l'Université serait parallèlement en train de faire les démarches pour les replacer dans d'autres départements, conformément à la logique d'appartenance syndicale.

L'administration de l'Université de Sherbrooke ainsi que le doyen de la faculté, Pierre Noël, n'ont pas voulu répondre à nos questions concernant ce dossier en fin de semaine.

En 1986, le conseil d'administration de l'Université avait décidé, à la recommandation du Comité exécutif, de fermer la faculté de théologie. Des pressions des divers organismes de l'établissement, dont le syndicat des professeurs, avaient fait modifier la décision du c.a., préservant ainsi la faculté.

Celle-ci offre actuellement un baccalauréat en études religieuses ainsi qu'une maîtrise et un doctorat en études du religieux contemporain, en plus de formation continue et spécialisée. Il s'agit de la plus petite faculté de l'UdeS; elle a à son emploi une dizaine de professeurs ainsi que des chargés de cours.

La faculté de théologie a fait son entrée sur le campus universitaire en 1966.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer