Budget: prise de bec d'élus municipaux sur Facebook

Des élus municipaux ont eu une prise de bec hier sur Facebook. La conseillère... (Archives La Tribune)

Agrandir

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Des élus municipaux ont eu une prise de bec jeudi sur Facebook. La conseillère municipale Hélène Dauphinais a étalé sur sa page les arguments qui l'ont menée à voter contre le budget lors du conseil de lundi. Dans un long texte publié sur son blogue, elle explique longuement sa position et propose des exemples de coupures dans les dépenses municipales.

Jean-François Rouleau... (Archives La Tribune) - image 1.0

Agrandir

Jean-François Rouleau

Archives La Tribune

D'autres élus municipaux lui ont rétorqué, dont ce commentaire publié par le biais de la page du maire Bernard Sévigny : «C'est sympathique d'étaler vos arguments sur Facebook madame Dauphinais, très populaire surtout, vous devriez le faire, d'abord, au conseil municipal auprès de vos collègues lors des ateliers de travail.»

Le conseiller Jean-François Rouleau a alors rétorqué au commentaire du maire : «Et seulement au huis clos....! Bravo!»

«Monsieur Sévigny, on a tous vu lundi soir avec Julien Lachance quel accueil est réservé aux opinions divergentes.»


Hélène Dauphinais a retoqué au maire peu après son message : «Monsieur Sévigny, on a tous vu lundi soir avec Julien Lachance quel accueil est réservé aux opinions divergentes. Avec quelle véhémence il a été rabroué. Ne vous étonnez pas ensuite qu'on soit plus prudent dans nos façons d'intervenir en certains lieux. Si l'on avait la bande audio de notre lac à l'épaule, vous pourriez constater que j'ai abordé la question de l'étendue des services. (...)»

De nombreux citoyens se sont montrés surpris que le maire intervienne auprès de la conseillère via les réseaux sociaux.

Rappelons que, lors du conseil municipal lundi, Danielle Berthold s'en était pris directement à ses collègues s'étant opposés au dépôt du budget. Sans nommer un conseiller en particulier, elle les avait invités à être proactifs et à suggérer des solutions lors des périodes de débats.

«Je respecte le choix de mes confrères et consoeurs de travail d'avoir voté contre le dépôt du budget. Durant les deux jours du lac à l'épaule, soit le 29 et 30 novembre dernier, les élus avaient le choix de se manifester et de faire des propositions constructives pour le budget de la ville. Ça n'a pas été fait et on se permet de se faire du capital politique ce soir (lundi) en votant contre le budget. Je trouve ça tout simplement déplorable. Ça me déçoit un peu», a-t-elle lancé pendant la période des messages.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer