Les casseroles ne feront pas reculer le gouvernement, assure Fortin

Le gouvernement de Philippe Couillard prend les décisions difficiles qui... (Archives La Presse)

Agrandir

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Le gouvernement de Philippe Couillard prend les décisions difficiles qui s'imposent pour assainir les finances publiques et le retour des casseroles dans les rues ne le fera pas reculer.

Luc Fortin... (Imacom, René Marquis) - image 1.0

Agrandir

Luc Fortin

Imacom, René Marquis

Le député de Sherbrooke à l'Assemblée nationale, Luc Fortin, est satisfait de ses réalisations de son gouvernement depuis l'élection du printemps dernier, travail qu'il faut faire pour les générations futures, dit-il.

«Nous formons un gouvernement déterminé qui est dans l'action. Durant la campagne électorale, nous avons dit que nous allions assainir les finances du gouvernement», déclare M. Fortin, mercredi en marge de son bilan des réalisations de l'automne.

«Notre but est le retour à l'équilibre budgétaire. Il le faut pour éviter une baisse de la cote de crédit du Québec. Nous devons aller rapidement.»

Luc Fortin refuse d'admettre que son gouvernement a avancé et reculé dans certains dossiers depuis son élection. Par exemple, la décision de couper la subvention au magazine Les Débrouillards n'avait pas été prise au plus haut niveau du gouvernement.

Le député de Sherbrooke s'attend à d'autres manifestations contre l'austérité devant la porte de son bureau de circonscription sur la rue King Ouest au cours des prochains mois. Le tout doit se faire dans l'ordre, prévient-il.

Rappelons que des opposants à la fin de l'universalité dans les CPE ont commencé leur « pèlerinage » à son bureau, manifestations qui doivent se dérouler chaque jour cette semaine.

«Les gens ont le droit de manifester, mais ça doit se faire dans le respect. Même s'il y a eu une fois du grabuge, ce n'est heureusement pas la norme.»

«J'ai parlé avec les gens des CPE. J'ai demandé c'est quoi l'alternative? Personne n'avait de solution à proposer. Une personne m'a dit qu'on devrait augmenter les impôts. Ce n'est pas dans cette direction que nous voulons aller. Nous devons respecter la capacité de payer des Québécois. On entend dire de ne pas lâcher de monsieur et madame tout le monde. Nous ne plierons pas devant la rue.»

Réalisations locales

Luc Fortin avait convoqué la presse, mercredi avant-midi, pour son bilan «des réalisations locales de l'automne». Il dit avoir fait cheminer plusieurs dossiers à Québec au bénéfice des Sherbrookois.

« J'ai clairement démontré que je pouvais faire peser les intérêts économiques des Sherbrookois dans la balance des décisions gouvernementales, affirme Luc Fortin. À titre d'exemple, avec mes collègues estriens, nous avons fait la demande à la Régie de l'énergie d'étaler sur 5 ans les impacts financiers du passage du tarif G au tarif LG pour les clients d'Hydro-Sherbrooke et nous avons accéléré l'adoption du décret concernant le prolongement du boulevard de Portland afin que les travaux puissent débuter dès 2015. »

Luc Fortin est aussi heureux du renouvellement et la bonification de l'entente relative à la taxe sur l'essence était particulièrement importante pour la ville. «Il s'agit de 2 millions supplémentaires, pour un total de 46 millions de dollars sur 5 ans, que le conseil municipal pourra utiliser pour ses infrastructures», souligne le député.

Luc Fortin est fier du rétablissement d'une relation saine entre le gouvernement et les Résidences Monchénou.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer