Projet Cité-Jardin: la consultation publique a lieu ce soir

Les promoteurs du projet Cité-Jardin, projeté à l'angle des rues Prospect et... (Capture d'écran site internet Cité-Jardin)

Agrandir

Capture d'écran site internet Cité-Jardin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Les promoteurs du projet Cité-Jardin, projeté à l'angle des rues Prospect et Lionel-Groulx, présenteront les modifications apportées à leur projet lors d'une consultation publique jeudi soir, à 18 h 30 au bureau de l'arrondissement Jacques-Cartier.

Si plusieurs opposants se sont fait entendre lors d'une première séance d'information en avril, des citoyens favorables comptent aussi se présenter en groupe.

Rappelons que Cité-Jardin vise la construction d'une épicerie, de même que d'un bâtiment qui regrouperait une clinique médicale, une pharmacie, ainsi que d'autres services liés au domaine de la santé. À la suite des commentaires des citoyens, le Groupe Custeau a revu les accès au stationnement de même que la configuration des bâtiments.

La conseillère du district de Beckett, Christine Ouellet, s'attend à un achalandage important pour la consultation. « Il y a des opposants et des citoyens favorables qui sont très actifs dans le dossier. Les gens qui se sentent interpellés sollicitent leurs voisins et nous nous attendons à ce qu'il y ait beaucoup de monde. Le sujet soulève les passions. Nous verrons les arguments des uns et des autres. Ceux qui étaient défavorables craignaient la vitesse et la circulation lourde sur la rue Émile-Zola. Ils déploraient aussi l'aspect visuel du projet. »

Mme Ouellet stipule que les modifications apportées au projet tiennent compte de ces préoccupations, mais que l'objectif d'une consultation est justement de laisser la parole aux citoyens. « Les opposants poursuivent leur cabale, alors nous écouterons leurs arguments pour permettre au service d'urbanisme de vérifier si le projet est recevable. »

Le citoyen Marc Lamoureux, lui, tente de convaincre ses voisins favorables d'assister à la consultation publique. « Il y a actuellement une campagne d'intolérance faite par certains individus qui est en train de dégénérer dans l'arrondissement Jacques-Cartier. Cette campagne négative concerne le projet de développement de Cité-Jardin. Les gens qui sont contre le projet exagèrent [...] les problèmes liés à la circulation dans le secteur. C'est n'importe quoi pour essayer de faire peur aux gens.

« De toute façon, il y aura quelque chose qui sera bâti sur ce terrain, soit des immeubles à multiples logements ou bien d'autres genres de commerces qui pourraient être des irritants beaucoup plus désagréables. Donc, un petit marché d'alimentation nouveau genre avec une pharmacie demeure selon moi la meilleure option. »

Un autre citoyen avait pour sa part rappelé au conseil municipal en novembre qu'une pétition de 137 noms avait été déposée pour démontrer la contestation du projet. M. Lamoureux prétend quant à lui que certains de ses voisins signataires ont changé d'avis depuis.

À noter les deux immeubles de 24 condos que le promoteur prévoyait construire en bordure de la rue Charles-Beaudelaire ont été retirés du projet.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer