Boulevard René-Lévesque: la Ville vend une résidence qu'elle avait achetée

La Ville de Sherbrooke s'est finalement départie d'une résidence qu'elle avait... (Archives La Presse)

Agrandir

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(SHERBROOKE) La Ville de Sherbrooke s'est finalement départie d'une résidence qu'elle avait acquise en prévision de la construction du boulevard René-Lévesque. La propriété du 1667 rue Paillard, qui devait à l'origine se trouver sur le tracé du futur boulevard, a trouvé preneur au prix de 142 150 $.

La maison en question avait été acquise en 2007 pour 175 000 $ pour libérer l'emprise nécessaire de la rue Marie-Victorin en prévision de la construction du boulevard. Les propriétaires avaient alors contacté la Ville parce qu'elle désirait vendre son immeuble, construit en 2003. Ce dernier se trouvait alors en bonne condition et comptait un logement au sous-sol.

Depuis, le tracé du boulevard René-Lévesque a été revu pour emprunter la rue du Haut-Bois. La propriété, inoccupée depuis sept ans, a donc été mise en vente à la suite d'un appel de propositions. Ce sont 18 soumissionnaires qui ont présenté une offre pour des montants variant de 51 000 $ à 142 150 $. L'offre la plus élevée a été acceptée.

La résidence en question a subi des dégâts d'eau en 2013, dégâts qui ont nécessité la déconstruction complète du sous-sol et des escaliers. Des travaux correctifs et de nombreuses réparations sont nécessaires selon un rapport d'inspection. La maison a été vendue sans garantie de qualité et aux risques de l'acheteur.-

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer