La Fondation Rock-Guertin se prépare à offrir 2100 paniers aux Fêtes

Denis Fortier, directeur de la Fondation Rock-Guertin, et Sylvain Guertin,... (Imacom, Julien Chamberland)

Agrandir

Denis Fortier, directeur de la Fondation Rock-Guertin, et Sylvain Guertin, président de l'organisme, se réjouissent du succès du traditionnelvins et fromages au profit de l'organisme, qui a réunimardi environ 800 personnes. Ils sont entourés de Daniel Beaucage, DG Mercedes Benz Sherbrooke, Julie Desharnais, vice-présidente, services bancaires aux entreprises BMO Banque de Montréal, et David Gosselin, président de la Société de construction Gératek.

Imacom, Julien Chamberland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Combien de litres de lait et de yogourt, de miches de pain, de fromage et de viandes de toutes sortes peut-on acheter avec 115 000 $? Et surtout, combien de familles pourra-t-on aider avec tout cet argent amassé? Voilà les questions que doivent se poser ce matin les chefs d'orchestre de la Fondation Rock-Guertin.

C'était mardi  soir que se tenait le traditionnel coquetel vins et fromages au profit de la Fondation Rock-Guertin, un rendez-vous plus que bénéfique qui a réuni quelque 800 convives sous le toit d'un tout nouveau garage Occasion Beaucage.

« Les gens sont fidèles au rendez-vous! » s'est réjoui Denis Fortier, directeur de la Fondation.

Depuis quelques jours, les bénévoles ont commencé à ramasser les bacs dans les épiceries, bacs remplis de toutes sortes de denrées offertes par de généreux Estriens. Et jusqu'à présent, la récolte est bonne. Les tablettes de l'organisme commencent à se remplir en prévision de la distribution. Et le meilleur est à venir, croit le directeur général de l'organisme.

« Quand le temps froid commence, on remarque que les gens se sentent plus dans l'esprit des Fêtes, et ils donnent encore plus! »

Selon les prévisions, ce sont quelque 2100 familles qui recevront un panier cette année pour avoir de quoi festoyer le ventre plein. Il est encore possible de s'inscrire pour les gens qui auraient besoin d'une aide particulière cette année.

La Fondation Rock-Guertin a profité de l'occasion pour nommer son bénévole de l'année, Georges Veilleux, qui met la main à la pâte depuis plus de 20 ans.

« J'ai rencontré M. Guertin en 1994 et il m'a demandé si je pouvais donner un coup de main. Je venais de prendre ma retraite, alors j'ai dit oui, avec plaisir. C'est vraiment une belle famille, des gens généreux, ça me fait plaisir d'aider année après année! » assure M. Veilleux.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer