Le projet Odyssée pourrait se poursuivre sous une autre forme

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) L'Odyssée, ce projet d'étudiants de la faculté de génie de l'Université de Sherbrooke servant à dessaler l'eau de mer pour un jour approvisionner des populations en eau potable, pourrait bien se poursuivre sous une autre forme, maintenant que le groupe a terminé son projet. Deux étudiants du groupe, Dragan Tutic et Renaud Lafortune, souhaitent démarrer leur entreprise afin de poursuivre l'aventure lancée au début de leurs études.

Dans le cadre de leur baccalauréat en génie, le groupe a conçu un prototype dont l'objectif était de convertir l'énergie des vagues pour dessaler l'eau. Les membres de l'équipe se sont rendus aux Îles de la Madeleine, cet automne, afin de tester leur conception. Ils ont rencontré plusieurs défis techniques : la météo pas toujours clémente afin d'effectuer les tests, la mer agitée, la manipulation de l'équipement...

Avant de faire les tests en mer, les étudiants ont d'abord procédé à des essais à l'UdeS, dans un univers contrôlé. « En laboratoire, on a simulé le mouvement des vagues sur le prototype. C'était une façon de valider le système avant de l'essayer en mer », explique Adam Pinard-Théberge, responsable au soutien technique.

Le prototype compte trois parties : un ancrage, un corps submersible contenant les diverses composantes nécessaires et un flotteur.

Le système des étudiants est conçu pour produire de 5000 à 20 000 litres d'eau par jour.

Pourquoi choisir les Îles pour l'expérimentation? « On voulait que ce soit le plus réaliste possible (...) Aux Îles, c'est arrivé à quelques reprises qu'il y a eu des problèmes d'eau. » L'eau souterraine est la source d'eau potable là-bas et l'approvisionnement est surveillé par les autorités.

Pour cette phase d'essai, ils ont entre autres pu compter sur la collaboration de CTMA (Coopérative de transport maritime et aérien) et du plongeur madelinot Mario Cyr, qui a plongé avec Dragan Tutic, coordonnateur du projet, pour l'une des nombreuses opérations.

Chaleur des Îles

« Les gens des Îles ont été vraiment chaleureux... on a apprécié leur accueil », note Adam en citant toute l'aide apportée.

Le plongeur Mario Cyr a participé à plus de 130 productions documentaires à travers le monde; il a notamment été caméraman et maître d'équipage à bord de la mission scientifique du Sedna IV.

Comme il était aux Îles au moment du passage des étudiants sherbrookois, il a accepté de leur donner un coup de main. Deux fois plutôt qu'une : l'insulaire donnera aussi une conférence, le mardi 9 décembre, à 20 h, au Centre culturel de l'UdeS, où il viendra parler de ses nombreuses expéditions. Ce sera du même coup « la grande première » du film Odyssée sur le projet du même nom, réalisé par Marty Kanatakhatsus Meunier, agent de communication de la faculté de génie de l'UdeS. Il est notamment possible d'acheter des billets à l'adresse projetodyssee.com

Outre cette soirée, la population est aussi conviée à aller voir le prototype dans le cadre de l'exposition annuelle Mégagéniale, qui réunira au total près de 40 projets de conception, mardi et mercredi.

Pour les étudiants, leur projet est succès.

Et la suite des choses pour Odyssée? « Beaucoup de modifications vont être apportées au prototype. On va essayer de l'optimiser et de cibler une clientèle », explique Dragan, à propos de l'entreprise qu'il souhaite démarrer avec son collègue.

L'équipe est constituée de Renaud Lafortune, Jean-Philippe Dinelle, Marie Dodier-Lemay, Maxime Fortin Picard, Sébastien Bernard, Jean Michel Lambert et Gilbert Perron, de même que deux étudiantes en communication, Laura Bélanger et Érika Bellehumeur.

VOUS VOULEZ Y ALLER

Mégagéniale

Mardi 2 décembre 15 h 30 à 20 h

Mercredi 3 décembre 9 h à 15 h 30

Centre culturel de l'UdeS

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer