Dr Blanchard honoré pour son apport à la profession

Jean-Louis Blanchard... (Imacom, Jessica Garneau)

Agrandir

Jean-Louis Blanchard

Imacom, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Au Colorado récemment, le Sherbrookois Jean-Louis Blanchard a reçu le prix des Fondateurs de l'American Academy of Optometry 2014. Cette reconnaissance prestigieuse est décernée annuellement à un optométriste nord-américain pour son apport à la profession. Visionnaire et clinicien enthousiaste, Dr Blanchard s'est principalement démarqué pour son travail lié aux lentilles cornéennes.

« Quand Jean-Louis Blanchard a obtenu son diplôme de l'École d'Optométrie en 1946, il n'avait jamais entendu parler de lentilles cornéennes en classe, car elles n'existaient tout simplement pas. Dès le début de sa carrière, Dr Blanchard ressentait un besoin de toujours faire mieux et d'en savoir plus. Il a commencé à voyager pour assister à des congrès en Europe et en Amérique du Nord, recherchant des opportunités, créant des contacts et s'exposant aux innovations en optométrie », a souligné Dr Daniel Brazeau lors de la cérémonie honorant le Sherbrookois de 90 ans.

Rencontré après son retour de Denver, Dr Blanchard se réjouit. « C'est un beau cadeau qu'on a fait à un vieux comme moi. On a enfin découvert ce que j'ai accompli », souligne-t-il en rigolant.

En 1955, lorsque les lentilles cornéennes ont fait leur apparition, Dr Blanchard a constaté rapidement le potentiel de ce dispositif médical.

« À cette époque, les lentilles cornéennes étaient l'exception plutôt que la règle, et Dr Blanchard a été parmi les premiers dans le domaine à découvrir les bénéfices de l'ajustement de lentilles. Il a convaincu ses confrères d'adopter cette technologie et, tel un vrai pionnier, les a initiés à la nouvelle science de la contactologie », ajoute Dr Brazeau précisant que Dr Blanchard était à l'époque en demande comme enseignant au Canada, aux États-Unis et en Europe.

« Je crois que j'avais la responsabilité de partager mes connaissances avec mes pairs, qu'ils soient des associés ou des concurrents. L'important était que le plus de patients en profitent», relate Dr Blanchard.

Le Sherbrookois a démontré le même enthousiasme dans les années 1960 lorsque les lentilles cornéennes souples ont fait leur apparition sur le marché.

En 1963, Dr Blanchard fonde Véracon, un laboratoire dédié à la fabrication de lentilles cornéennes. Ce fut une avancée importante pour le marché de l'optique canadien, car à l'époque, seulement des compagnies américaines fabriquaient des lentilles cornéennes. Après la vente de Véracon en 1975, Gilles Castonguay et Pierre Blanchard, fils aîné du Dr Blanchard, fondent les Laboratoires Blanchard. Les frères des fondateurs, Jean Blanchard et Jean Castonguay, se joignent à l'équipe tout comme Dr Jean-Louis Blanchard qui y fera de la recherche sur les lentilles souples à double foyer dans les années 1980. Jean Blanchard est aujourd'hui président de l'entreprise ayant des installations à Sherbrooke et Manchester, New Hampshire.Pour sa part, Dr Blanchard a toujours continué à partager ses idées et son vaste savoir notamment avec les étudiants en tant que Clinicien à l'École d'Optométrie de l'Université de Montréal. Il a aussi siégé à différents comités tels le Conseil de l'Association du Québec et le Collège des optométristes.

« Aucun doute que Dr Blanchard mérite ce prix pour sa perspicacité, son dévouement, son engagement à l'excellence et à l'innovation des lentilles cornéennes ainsi que pour son impact sur la profession d'optométriste, d'entrepreneur, de visionnaire, comme clinicien, chercheur, éducateur », a conclu Dr Brazeau.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer