Déménagement de la SPA: la Ville injecte 600 000 $

La Société protectrice des animaux (SPA) de l'Estrie compte construire un... (Archives La Tribune)

Agrandir

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(SHERBROOKE) La Société protectrice des animaux (SPA) de l'Estrie compte construire un nouveau refuge en 2016 à Sherbrooke. Sur les 6 M$ que nécessiterait le projet, la Ville de Sherbrooke a convenu lundi au conseil municipal de verser une aide financière de 600 000 $, versée sur dix ans, en plus de cautionner un prêt hypothécaire de 3,6 M$.

Le directeur général de la SPA de l'Estrie Bruno Felteau a donné très peu de détails quant au nouveau refuge, précisant qu'il serait possible d'en apprendre plus lors du lancement de la compagne de financement prévue en 2015.

L'objectif demeure néanmoins de doubler la superficie de l'actuel refuge, pour passer à 20 404 pieds carrés, notamment pour respecter les normes de l'Ordre des médecins vétérinaires du Québec et du Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec. Le coût de la nouvelle construction est donc de 294 $ du pied carré.

«Le refuge actuel est vraiment trop petit. L'agrandissement est essentiel. Nous voulons donner de meilleures conditions aux animaux. Des services arriveront avec le temps. Pour l'instant, nous n'avons pas de salle de toilettage pour les chiens, alors il y en a une de prévue dans la nouvelle construction.»

Parmi les autres objectifs, celui d'offrir aux employés des conditions de travail acceptables et sécuritaires et celui d'assurer la pérennité des services.

Le nouveau refuge serait bâti en deux phases, la première étant prévue en 2016 pour 5,6 M$. La deuxième phase surviendrait en 2022 et consisterait davantage en des aménagements extérieurs et en l'achat de certains équipements.

«Coûts importants»

Aucun terrain n'a été identifié jusqu'à maintenant pour la construction du nouveau refuge. Certains critères ont néanmoins été énoncés. «Il faut faire attention au bruit. Nous avons des chiens qui jappent. Il faut aussi être près des gens pour offrir les services», indique M. Felteau.

L'investissement a été largement approuvé par les élus, même s'il a suscité quelques questions. «Aurait-il été possible de faire diminuer la facture en vous associant avec des vétérinaires, en impliquant le privé?» a interrogé la conseillère Hélène Dauphinais.

«La contribution qui nous est demandée représente des coûts importants, mais il faut évaluer combien ça nous coûterait pour offrir les mêmes services s'ils étaient effectués en régie», a répondu Marie-France Delage, directrice générale adjointe aux relations avec la communauté à la Ville de Sherbrooke. 

«Nous avons déjà un partenariat avec le privé, ce qui diminue de beaucoup nos coûts de stérilisation» précise M. Felteau.

La SPA de l'Estrie devra maintenant compléter sa recherche d'argent. «Il nous reste un bout à faire pour aller chercher du financement. Nous lancerons une campagne de financement auprès du public en 2015 et nous regarderons pour trouver des alliés en commandite ou en partenariat», avance Bruno Felteau.

Dans le passé, la SPA de l'Estrie avait déjà déposé un projet de 7,8 M$ en 2010. Elle souhaitait alors profiter d'une subvention dans le cadre du Programme infrastructures Québec-municipalités. Les politiques gouvernementales ont toutefois été modifiées et le projet de la SPA, qui n'est plus admissible à cette subvention, a été complètement revu.

Chaque année, la SPA de l'Estrie porte secours à 6000 animaux. Elle occupe ses locaux de la rue Queen-Victoria depuis 1984.

Pour assurer le maintien des services, la Ville fera passer sa contribution financière à 2,62 $ par habitant en 2015, à 3,12 $ en 2016 et à 3,62 $ en 2017. Elle serait ensuite augmentée en fonction de l'indice des prix à la consommation. La contribution financière actuelle de la Ville est de 2,12 $ par habitant.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer