Les employés prennent part au «grand dérangement»

Les employés d'Hydro-Sherbrooke participeront au « grand dérangement » contre... (Imacom, Frédéric Côté)

Agrandir

Imacom, Frédéric Côté

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Chloé Cotnoir</p>
Chloé Cotnoir
La Tribune

(SHERBROOKE) Les employés d'Hydro-Sherbrooke participeront au « grand dérangement » contre le projet de loi 3.

Le président du syndicat, Denis Fréchette, a confirmé la présence de ses membres à la journée de grève qui prendra place demain.

Au Québec, pas moins de 27 syndicats, représentant 16 000 travailleurs, ont obtenu un mandat de grève pour ce « grand dérangement », organisé par la Coalition syndicale pour la libre négociation.

Les fonctionnaires municipaux dont les conventions collectives sont en vigueur n'ont pas le droit de grève, de même que les pompiers et les policiers qui assurent un service essentiel. La Coalition a toutefois promis que ces employés utiliseront d'autres moyens de pression à l'occasion du « grand dérangement ». Les syndiqués d'Hydro-Sherbrooke sont en renouvellement de leur convention collective.

De son côté, le porte-parole de la Coalition des employés de la Ville de Sherbrooke a refusé d'émettre des commentaires concernant la manifestation de demain. « La Coalition de Sherbrooke n'émettra aucun commentaire sur le grand dérangement », s'est-il contenté de dire. Au cabinet de la mairie, on a également préféré ne pas commenter la tenue de cette manifestation.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer